Romelu Lukaku et João Miranda, au match Belgique-Brésil (2-1) ce vendredi soir.

© epa

Déjà dans 4 ans? "C'est possible" que la Coupe du monde 2022 au Qatar se joue à 48 équipes

8 juillet 2018

Vers une Coupe du monde à 48 équipes déjà en 2022 au Qatar? La FIFA est en train d'évaluer l'option, mais pour le comité organisateur qatari, c'est tout à fait "possible". Si la décision passe, le Mondial 2026 ne sera donc plus le premier à proposer un tournoi élargi.

Élargir le nombre d'équipes concurrentes à la Coupe du monde de football n'est pas un débat neuf. En janvier dernier, la FIFA a d'ailleurs décidé que le Mondial 2026 se disputerait entre 48 équipes (soit 16 groupes de 3 nations), et non plus 32 comme c'est le cas actuellement.

Mais cette nouveauté pourrait déjà être en vigueur à la précédente Coupe du monde, qui se déroulera au Qatar en 2022. Les organisateurs qataris ne sont en tout cas pas contraire à la question. "C'est possible, nous devons juste définir son fonctionnement. Quel sera le format? Nous ne le savons pas encore", a déclaré ce samedi soir Nasser Al Khater, membre du comité organisateur de la Coupe du monde 2022, dans des propos relayés par Belga.

À la FIFA de choisir

La FIFA est, en ce moment, en train d'étudier cette option. Et si la fédération internationale l'approuve en définitive, la péninsule arabique l'appliquera avec enthousiasme. "Si le format est intéressant, on pourrait assister à une compétition excitante", ajoute Nasser Al Khater.

Mais pas d'affolement, pour le moment, "les plans ont été basés sur un Mondial à 32 équipes", nuance-t-il. "Si nous voyons que cela peut être bénéfique au football, au Mondial en lui-même et que nous avons le sentiment que ce serait un plus, alors nous serions intéressés", souligne-t-il toutefois.

Ce serait un gros boulot supplémentaire en termes d'organisation. Car qui dit plus d'équipes, dit forcément plus de matches. On passera ainsi de 64 matches à 80 sur le même laps de temps (soit 32 jours). Cela nécessitera une adaptation au niveau des infrastructures: plus de stades, de fan zones pour les supporters, de vestiaires et de logements pour les joueurs. C'est pourquoi, la Coupe du monde 2026 sera organisée conjointement par trois pays hôtes: le Canada, le Mexique et bien sûr les États-Unis.

Une organisation compliquée

La Coupe du monde 2022 est, elle, prévue dans huit villes du Qatar, ce qui rendrait difficile à appliquer le format de 16 groupes de trois... À moins d'étaler le tournoi sur une plus longue durée ou de désigner un pays co-organisateur?

La première perspective - faire durer le tournoi plus longtemps - est déjà exclue puisque, en raison du climat trop chaud et sec en été, le Mondial 2022 se déroulera du 21 novembre au 18 décembre 2022. Il ne faudra donc pas faire déborder les matches sur les fêtes de fin d'année, et Noël particulièrement qui tombe seulement une semaine plus tard. La seconde perspective - désigner un pays co-organisateur - posera, elle, à nouveau problème aux supporters qui devront parcourir de plus longues distances (et surtout payer très cher leur voyage) pour suivre les matches de leur équipe nationale.

Le flou demeure donc toujours. Mais plus pour longtemps: le format devait être arrêté et annoncé avant le début des qualifications, soit début 2019 au plus tard.

Déjà lu?

Déjà lu?