© epa

Presque parfait: Eden Hazard avait vu juste pour 3 des 4 demi-finalistes de la Coupe du monde

9 juillet 2018

Il y avait Paul le Poulpe, faites place maintenant à Eden l'oracle. Le capitaine des Diables rouges avait vu juste dans ses prédictions du Mondial. Confiant, il voyait bien sûr la Belgique gagner. En éliminant, le Brésil, la France et ensuite l’Angleterre. 

Dans cette Coupe du monde aux surprises, peu sont les parieurs à s'en être mis plein les poches. Certains "gros" n'ont pas trop assuré le coup, tandis que nos Diables ont brillamment éliminé les favoris du tournoi (oui, c'était le Brésil).

Au jeu des prédictions, contrairement à beaucoup, Eden Hazard a vu juste. Il a trouvé 3 des 4 demi-finalistes de la Coupe du Monde, pas mal. Mieux, il a vu qu'on éliminait le Brésil, la France et puis l'Angleterre. Soit un parcours de rêve qui pourrait bien devenir réalité. Bon ok, il voyait l'Espagne et l'Allemagne aller un peu plus loin, tout comme l'Argentine.

Mais à titre de comparaison, son ancien coach José Mourinho s'est lui complètement planté. Il voyait le Portugal (bien sûr), le Brésil, l'Allemagne et l'Argentine atteindre la finale. On y croit Eden!

Quelles sont les news?

Pour le reste, cinq Diables Rouges (Romelu Lukaku, Eden Hazard, Vincent Kompany, Axel Witsel et Thomas Meunier) ont été mis au repos à la salle de muscu. Le reste du groupe s'est entraîné normalement mis à part Alderweireld et Vertonghen qui ont écourté une séance très light. Mais pas d'inquiétude, Nacer Chadli était bien présent, lui qui est pressenti pour remplacer Thomas Meunier à droite, suspendu.

Mais qui à gauche alors? On imagine mal Roberto Martinez passer à une défense à 4, même s'il nous a déjà réservé des surprises. Les journalistes présents sur place tablent sur un Vertonghen en rôle d'ailier et un Vermaelen replacé dans l'axe de la défense.

L'ancien capitaine d'Arsenal était désigné pour la conférence de presse de ce dimanche, accompagné de Chadli, soit les deux hommes clés pour le match contre les Français. S'ils se sont montrés respectueux pour leur futur adversaire, ils ne craignent désormais plus personne. La dynamique est dans leur camp, les Diables sont en train d'écrire une histoire et sont plus matures que l'équipe adverse.

Pourtant en France, consultants et journalistes se montrent plutôt confiants en vue de soulever le trophée le 15 juillet prochain. S'ils ne s'attendaient pas à voir leur équipe si performante dès ce mondial russe, les huitièmes et puis les quarts ont fini par les rassurer. Le match contre les Urugayens en particulier a rassuré, notamment de par la maîtrise affichée par les Bleus, sur un Uruguay sans Cavani précisons-le.

Le pavé de Guy Roux

Seul Guy Roux a jeté un pavé dans la marre hier. Il ne voit pas les Bleus triompher contre les Diables ce mardi: “Qui est favori ? Les Belges, bien sûr ! Ils ont deux joueurs exceptionnels et nous on n’en a pas… On n’en a même pas un ! Kylian Mbappé est au niveau d’Eden Hazard il y a cinq ans. C’est-à-dire excellent, mais moins bon qu’aujourd’hui. Quand on compare Hazard à nos joueurs offensifs, il n’y en a pas un qui sait dribbler comme lui. Griezmann, j’attends encore ses premiers dribbles dans cette Coupe du monde”, a lancé l’ancien entraîneur auxerrois au micro d’Europe 1.

Qui peut te donner tort Guy?

Déjà lu?

Déjà lu?