© twitter

À Nice, les pétards de la victoire provoquent la panique: 27 supporters blessés

11 juillet 2018

2 ans après les terribles attentats qui ont fait 86 morts à Nice, les séquelles de ce terrible évènements sont encore bien visibles. 27 personnes ont en effet été blessés suites à des jets de pétards peu avant la fin du match ce mardi. Les explosions ont provoqué un mouvement de panique, les supporters pensaient qu'il s'agissait de coups de feu. 

Peu avant le coup de sifflet final de ce France-Belgique, des pétards ont été lancés à Nice, sur la place où les Français assistaient au match. Beaucoup de supporters ont pensé qu'il s'agissait de coups de feu et que la ville était de nouveau frappée par un terrible attentat. Il y a donc eu un mouvement de panique, les gens ont tenté de s'abriter où ils pouvaient, y compris dans les bars et restaurants.

Un restaurateur témoigne pour Europe 1: "Les gens pensaient que c'était une fusillade, ils voulaient se cacher dans mon restaurant" explique-t-il. Des tables ont été renversées et une trentaine de personnes ont fini la soirée blessées principalement à cause de chutes et des débris de ver au sol. 6 ambulances et plusieurs dizaines de pompiers ont été mobilisés selon le Parisien.

La ville de Nice ne s'est pas encore remise des terribles attentats de juillet 2016. À l'époque, un camion avait foncé dans la foule sur la Promenade des Anglais en prenant la vie de 86 personnes.

Déjà lu?

Déjà lu?