© Getty

Rendez-vous dans quatre ans: Vertonghen est persuadé que ces Diables peuvent encore briller au Qatar

11 juillet 2018

Si toi aussi tu t'es réveillé plein de désespoir, Jan Vertonghen a de quoi te redonner (un peu) le sourire. Le joueur le plus capé de l'histoire de la Belgique est en effet persuadé que cette génération de Diables peut encore briller dans deux grands tournois. Rendez-vous dans quatre ans, Jan. 

Malgré l'énorme coup de massue que les Belges ont reçu sur la tête mardi soir, Jan Vertonghen reste admirablement positif. Il est en effet persuadé que les Diables pourront encore briller dans deux ans pendant l'Euro 2020 mais aussi lors de la Coupe du monde 2022 qui aura lieu au Qatar.

"J’ai le sentiment que lors du prochain Mondial, nous pourrons lutter pour la victoire" déclare-t-il "Certains gars auront trente ans, mais d’autres seront toujours dans la vingtaine. J’ai la sensation que ce groupe peut encore jouer la victoire dans deux tournois (Euro 2020 et Mondial 2018)" finit-il par conclure.

"Silence dans le vestiaire"

Le recordman de sélection avec la Belgique a également livré son analyse de ce match compliqué. Il regrette d'avoir perdu contre une équipe qui n'a pas voulu jouer au profit de l'organisation défensive: "La déception règne. Nous avons la sensation qu’il était possible d’avoir plus. C’est dommage de perdre de cette manière. Tu préfères perdre contre un meilleur onze. La France était forte défensivement et a laissé peu de possibilités. Le plus important aujourd’hui était de marquer le premier but. Après ils auraient dû venir, et ils sont moins forts dans ce domaine."

"Sterke Jan" évoque également l'ambiance dans le vestiaire qui devait être des plus tristes: "C’était le silence dans le vestiaire. L’entraîneur nous a dit que nous pouvons être fiers et il a raison. Nous avons montré ce dont nous sommes capables. C’est dommage que ça se termine ici. J’ai la sensation que nous étions peut-être l’équipe la plus forte du tournoi. Je suis heureux que nous avons fait danser les gens en Belgique. Mais j’aurais aimé qu’ils puissent faire la fête encore dimanche. C’est dommage. Ce groupe méritait une place en finale. La manière dont nous nous sommes battus et le travail effectués sont énormes."

Impossible de lui donner tord sur ce point. On retrouvera les Diables ce samedi pour la petite finale contre la Croatie ou l'Angleterre. Ils tenteront de nous faire danser une dernière fois...avant 2020 où les Diables brilleront de nouveau aux yeux du monde entier.

Déjà lu?

Déjà lu?