© iStock

"Une mauvaise nuit de sommeil correspond à 1.0 g/l d'alcool dans le sang"

19 juillet 2018

Le genre de campagne que tu vois le long des routes "Si vous faites un long trajet, assurez-vous d'avoir dormi au moins 8 heures" est en fait tout sauf inutile. Car être fatigué au volant est tout aussi mauvais que conduire en état d'ivresse, selon les conclusions d'experts du sommeil.

Les conducteurs qui ont mal dormi la nuit avant de partir en vacances sont tout aussi susceptibles d'être impliqués dans un accident de la route que ceux qui roulent en étant saouls.

"Bien que les vacances devraient être relaxantes, les gens sont souvent tellement tendus que la nuit avant les vacances au soleil, ils dorment est à peine. Cela peut avoir des conséquences désastreuses, car une nuit d'insomnie équivaut à 0,9 voire 1,0 g/l d'alcool dans le sang", explique le neurologue spécialiste du sommeil, Hans Hamburger. L'insomnie multiplie donc par trois voire huit le risque d'accident grave.

10 à 15%

Les accidents liés à la fatigue ne sont pas juste une question de trajet trop long: une nuit de sommeil trop courte ou de mauvaise qualité, le stress ou l'heure peuvent aussi entraîner de la fatigue. Selon une estimation à prendre avec des pincettes, 10% à 15% des accidents graves sont liés à la fatigue.

D'autres recherches, il ressort qu'environ 25% des chauffeurs professionnels, mais aussi des conducteurs particuliers, disent s'être déjà endormis au volant; et plus ou moins la moitié d'entre eux disent qu'ils ont déjà roulé très fatigués voire se sont presque endormis.

Le café aide mais seulement 10 minutes

"Les vacanciers qui font la fête toute la nuit, vous pouvez les comparer aux chauffeurs professionnels", souligne Hamburger. "Ils commencent souvent vers deux heures du matin un transport de longue durée et la somnolence commence à les surprendre vers la fin du trajet. Il suffit de regarder combien d'accidents impliquant seulement des camions se produisent dans notre pays en début de matinée. Conduire à une heure où vous devriez être en train dormir est éprouvant", poursuit le neurologue.

Quand il s'agit de supprimer la fatigue en conduisant, la même erreur est souvent commise. On choisit généralement d'effacer les symptômes plutôt que de combattre la cause. On ouvre une fenêtre pour avoir de l'air frais, on met la radio plus fort, on prend un café ou des boissons énergisantes.

Mais tout cela n'aide, en fait, pas vraiment. Boire un café peut aider, mais pendant maximum dix minutes, et ouvrir une fenêtre ne fonctionne que lorsque l'air extérieur est vraiment frais.

Déjà lu?

Déjà lu?