© iStock

Évite de manger l'amande dans l'abricot: elle peut être très dangereuse

29 juillet 2018

Si l'abricot est un fruit particulièrement bon pour la santé, l'amande présente dans son noyau ne l'est pas forcément. Surtout lorsqu'elle est consommée en grande quantité où des risques d'intoxication sont à prévoir.

L'Anses, l'agence de sécurité sanitaire, demande de redoubler d'attention concernant les amandes d'abricot. Consommées en quantité élevée, elles ont le même effet que l'intoxication au cyanure. Les amandes, présentes dans le noyau, renferment un grand taux d’amygdaline, une substance qui libère de l’acide cyanhydrique, particulièrement toxique lors de la digestion.

Afin d'éviter tout risque, il est bon de rappeler qu'on ne peut consommer "environ une à trois amandes pour les adultes et la moitié d'une petite amande pour les enfants, au maximum chaque jour" explique l'agence.

Des risques élevés

Une sur-consommation de ces amandes peut être très dangereuse pour la santé. Les conséquences? Maux de tête, vertiges, sensation de malaise, troubles digestifs, palpitations, gênes respiratoire...

"À haute dose, on nous a remonté des cas beaucoup plus graves avec des chutes de tension, des convulsions ou des comas" explique le professeur Gérard Lasfargues, directeur général délégué de l’Anses.

L'agence de sécurité sanitaire recense pas moins de 154 cas d'intoxications entre octobre 2012 et janvier 2017. C'est la cas notamment d'une femme âgée de 54 ans qui, étant en hypotension suite à la consommation de 50 amandes, a dû être emmenée d'urgence à l'hôpital. C'est le cas également d'un homme âgé de 87 ans qui a fait un malaise cardiaque après en avoir avalé 40 de suite.

Des propriétés "anti-cancer"

"Ingrédient bien connu des confectionneurs de confitures, les amandes de noyaux d'abricot sont de plus en plus consommées comme remède naturel pour de prétendues propriétés anti-cancer" constate avec stupéfaction l'Anses.

Pour eux, rien n'est prouvé: "il n'existe aucune preuve scientifique laissant penser que ce fruit à coque prévient ou guérit la maladie". Pourtant, il suscite un engouement que l'on mesure sur internet où des sites encouragent leur consommation en grande quantité, pouvant aller de 10 amandes par jour en prévention à 60 amandes pour les personnes atteintes d'un cancer" déplore l'agence de sécurité sanitaire.

Alors un conseil: sois raisonnable et évite d'en manger!

Déjà lu?

Déjà lu?