© iStock

Prépare-toi au pire: une nouvelle grève est prévue chez Ryanair le 10 août

1 août 2018

Les pilotes n'ont pas fini de manifester leur mécontentement chez Ryanair. Un nouvel appel à la grève générale a été lancé en Europe en vue du 10 août. Et les pilotes belges devraient rallier le mouvement.

On espère pour toi que tu n'es pas parti en vacances le 25 ou le 26 juillet, avec un retour prévu le 10 août. Ou du moins, pas avec Ryanair. Car si c'est ça, tu sera tombé pile sur les journées de grève des pilotes de la compagnie aérienne, et c'est plutôt la poisse. Car, après une première grève très suivie en juillet, un nouvel appel a été lancé en vue du 10 août.

La BeCA (Belgian Cockpit Association) et la CNE appellent "tous les pilotes Ryanair basés en Belgique à soutenir leurs collègues irlandais et à se joindre à l’action de grève qui aura lieu le 10 août prochain dans plusieurs pays européens".

Une autre grève après le 10 août?

Impossible de savoir si de nombreux pilotes belges répondront à cet appel. Un sitting des pilotes est en tout cas prévu le 10 août à l'aéroport de Charleroi, selon Belga. Mais on peut imaginer que le mouvement sera à nouveau massivement suivi après le succès de la première grève: près de 600 vols annulés avaient été annulés en Europe, pour plus de 100.000 passagers affectés. Sympa en pleine période des vacances d'été.

Les pilotes réclament toujours de meilleures conditions de travail chez Ryanair. Une rencontre a eu lieu entre le syndicat des pilotes et les dirigeants de la compagnie aérienne low cost en ce sens. Mais aucun accord n'a pour l'instant été trouvé. D'où ce nouvel appel à la grève, qui ne concerne pour l'instant que les pilotes. Rien ne dit que la direction ne va finalement pas plier et accepter les conditions: elle a jusqu'au 6 août pour le faire. Dans cas contraire, la grève du 10 août sera impossible à éviter. Elle pourrait être suivie par une autre grève, qui concernera également le personnel de cabine.

Aucune date n'a été donnée pour cette possible future grève, mais nul doute que les vacanciers peuvent déjà trembler...

Déjà lu?

Déjà lu?