© iStock

Frites et chips en danger... La sécheresse provoque une pénurie de pommes de terre

7 août 2018

Si tu n'étais pas au courant, sache que la Belgique a battu des records en termes de températures durant le mois de juillet et en début de mois d'août. Mais la conséquence est grave à plusieurs niveaux... Comme pour les récoltes par exemple, et surtout celles de pommes de terre. Les producteurs ne pourront pas honorer leurs contrats et chez Croky, on tire la sonnette d'alarme, selon Sudpresse. 

Si tu es un fan des chips Croky, il va falloir te pencher sur une autre marque, ou faire une croix sur ton paquet de chips. Car l'entreprise belge de production de chips est tout bonnement à cours de patates. Et la faute à qui? La faute à ces jours et ces jours sans pluie et aux fortes chaleurs.

En effet, hier, c'est le directeur en personne de Roger & Roger, une entreprise qui produit des chips, snacks, et autres produits du genre et qui est responsable de la production des chips Croky a contacté tous ses clients hier pour les avertir d'un potentiel retard des commandes. Cette société, produit quasi 35% des chips vendues en Belgique, dont la marque Crocky et d'autres marques de distributeurs.

Selon le journal Sudpresse, le patron de Croky, Jan Claes a envoyé un mail pour prévenir que l'Europe était touchée par une pénurie de pommes de terre. L'approvisionnement en pommes de terre a cessé en raison des conditions météorologiques exceptionnelles qui touchent le continent.

Les frites aussi

Contacté par Sudpresse, le responsable marketing de Croky n'a pourtant pas confirmé que la production Croky avait diminué de manière drastique. "La situation est exceptionnelle. On n’a jamais vu cela. Nous suivons la situation de très près. Chaque jour, nous regardons les récoltes" explique-t-il. "Mais nous ne désirons pas communiquer vers l’extérieur sur notre propre production." La marque belge tend le plus possible à produire des chips à base de patates d'origine belge. Mais ici, l'entreprise a dû se tourner vers d'autres région, même si c'est un peu pareil partout.

Chez Lutosa, la direction n'a pas souhaité tirer des conclusions trop vite. Même si, selon la porte-parole, on devrait s'attendre à des différences tout de même. La porte-parole du groupe, Françoise Saint-Ghislain a expliqué qu'il y avait un petit ralentissement de l'approvisionnement de pommes de terre et donc de la production. "Comme le sol est fort sec, les agriculteurs ont du mal à arracher les pommes de terre". Et selon le groupe, les pommes de terre sont plus petites cette année. "Et qui dit pommes de terre plus petites dit frites plus courtes".

Bref, c'est une affaire à suivre, mais il est clair que cette sécheresse aura eu un impact à bien des niveaux dans notre pays.

Augmentation des prix?

Mais est-ce que cette pénurie de pommes de terre va entrainer une hausse des prix? Pour le coordinateur de la FiWaP, la filière wallonne de la pomme de terre à Gembloux, la pénurie de pommes de terre destinées à la production de chips et de frites, ne devrait pas impacter les prix. Car en Belgique, entre 60 et 70 % de la vente de pomme de terre sont sous contrat. Donc la seule chose, c'est que ces contrats ne seront pas honorés.

Déjà lu?

Déjà lu?