Oups! Un avion de chasse espagnol a tiré "accidentellement" un missile au-dessus de l'Estonie

8 août 2018

Un Eurofighter espagnol a tiré par erreur un missile au-dessus de l'Estonie. L'avion de chasse participait à une mission d'entraînement de l'OTAN.

Une partie de l’armée de l’air espagnole est actuellement basée à Siauliai, en Lituanie, pour assurer la protection de l'espace aérien dans la région et dissuader la Russie de faire des incursions aériennes dans la région. Les États baltes, limitrophes, ne disposent, en effet, pas d’avions de combat personnels et utilisent donc des avions de l’OTAN.

Mais il y a eu un petit souci ce mardi, lors d'une mission d'entraînement. Un Eurofighter espagnol a ainsi tiré un missile au-dessus de l'Estonie, près de la ville d'Otepää plus exactement. Le tir a été "accidentel" et n'a causé "aucun dommage", a indiqué le ministère espagnol de la Défense dans un communiqué. Une enquête a toutefois été ouverte pour faire toute la lumière sur cet incident.

L'AIM-120 AMRAAM (Advanced Medium-Range Air-to-Air Missile), qui a été tiré, est un missile air-air américain de moyenne portée avancée. Il est muni d'un système de guidage à radar actif et a été conçu pour abattre des cibles dans le ciel. Mais il est également de plus en plus utilisé comme missile sol-air, où le missile est alors tiré depuis le sol sur des avions ennemis. Ce qui lui vaut le surnom de "slammer" ("prison" en anglais).

Aucune trace

Dans pareille situation, "slammer" devrait logiquement s'autodétruire automatiquement, mais il n'est pas sûr que cela s'est effectivement produit. À la suite de l'incident, des hélicoptères ont été envoyés dans les airs pour retrouver les débris du missile, mais les fouilles n'ont rien donné.

Le missile avait à son bord un kilo ou dix d'explosifs. L’état-major des Forces de défense estoniennes a précisé que le système est doté d’un mécanisme garantissant sa destruction dans les airs, mais il n’est pas exclu qu’il soit retombé sur le sol.

Déjà lu?

Déjà lu?