© Syfy

Checke le trailer de "Sharknado 6", un film qui devrait mettre fin à la plus mauvaise suite de tous les temps

19 août 2018

Six films en six ans. La série de films Sharknado est sans doute l'une des plus grosses daubes du petit écran à défaut d'être diffusée sur le grand. Mais avec ce 6e épisode, "The Last Sharknado: It's About Time", les réalisateurs ont poussé le concept encore un peu plus loin. Au programme: des dragons, des dinos et un voyage dans le temps entre robots et chevaliers. Parce que c'est leur projet.

Il y a les blockbusters et puis il y a les mockbusters. L'ambition est là même: nous divertir. Sauf que les moyens consentis sont complètement différents. Sharknado tient plus de la série z que de la production hollywoodienne. C'est ce qui fait son charme mais aussi ses limites.

Derrière cette série de films, un studio: le bien nommé The Asylum. On lui doit des films comme The Da Vinci Treasure, 100 Millions BC ou encore Transmoprhers ou Almighty Thor. Mais c'est bien avec la série Sharknado que le studio a bâti sa réputation.

Depuis 2013, on peut suivre les aventures de ces requins-tueurs. Après avoir terrorisé Los Angeles, ils débarquent à New York puis sur toute la côte est américaine avant de conquérir le monde (épisode 5), car oui, ce sont des requins volants.

Apothéose

Avec ce 6e et dernier épisode, les réalisateurs poussent le concept encore un peu plus loin. On y effectue un voyage dans le temps. C'était un peu obligatoire parce que le monde entier a été détruit dans les épisodes précédents. Les héros du film vont tenter de remonter à la source pour en finir définitivement avec ces requins-tueurs.

On ne sait pas ce qui va le plus nous manquer: entre les effets spéciaux désastreux, le jeu d'acteur proche du néant ou le scénario, inventif à défaut d'être crédible. On est en tout cas super heureux de retrouver Ian Ziering en Steve Sanders chasseur de requins. Sortie prévue le 23 août!

Déjà lu?

Déjà lu?