Booba et Kaaris viennent d'être libérés de prison sous conditions, et en attendant leur procès

23 août 2018

Les rappeurs français, incarcérés depuis trois semaines suite à leur rixe dans l'aéroport d'Orly à Paris début août, sont sortis de prison ce jeudi matin. La cour d'appel de Paris leur a accordé leur remise en liberté, mais sous conditions.

Booba et Kaaris, de même que leurs huit proches qui ont participé à la bagarre, ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire ce matin, indique la presse française. Tous deux sont sortis de prison, mais cette liberté s'accompagne de conditions. À savoir: l'interdiction de quitter le territoire français et d'entrer en contact avec les autres protagonistes du dossier ainsi que l'obligation de verser une caution de 30.000 euros chacun.

Les deux rappeurs français, âgés de 38 et 41 ans, avaient déclenché une énorme baston le 1er août dernier dans la zone duty free de l'aéroport d'Orly à Paris, causant même des retards dans certains vols et de nombreuses plaintes dont celle d'Air France.

Leur inimitié n'est pas neuve, puisqu'ils se clashent régulièrement via leurs réseaux sociaux. Mais là, les deux artistes en sont venus aux mains, et c'était plutôt violent. Les images des caméras de surveillance en attestent.

Depuis cette altercation, ils étaient donc placés en détention préventive: Booba à Fleury-Mérogis et Kaaris à Fresnes. En attendant leur procès, qui aura lieu le 6 septembre prochain, les deux rappeurs continuent de se rejeter la faute comme des bébés. Mais si l'on en croit seulement les images des caméras de surveillance, ce serait Booba qui aurait donné le premier coup et qui serait donc le plus responsable de cette bagarre.

Tous deux seront jugés dans deux semaines, jour pour jour, devant le tribunal de Créteil (en banlieue parisienne), notamment pour "violences aggravées" et "vols avec destruction". Selon la loi française, ils risquent une peine allant jusqu'à dix ans de prison.

Déjà lu?

Déjà lu?