© iStock

Instagram veut lutter contre les "fake news" et va authentifier plus de comptes

29 août 2018

Cela va être maintenant plus facile pour les personnes, les marques ou les organisations d'être authentifiées sur Instagram. Le réseau social l'a annoncé, dans une volonté de lutter contre les "fake news".

Sur Instagram, comme sur tous les réseaux sociaux, on peut se faire avoir. Il suffit que quelqu'un fasse un faux compte pour se faire passer pour une star, et il est facile de tomber dans le panneau. Mais tout ça, c'est bientôt fini. Le réseau social a annoncé qu'il allait faciliter la vie de ses utilisateurs en augmentant le nombre de comptes certifiés.

Un compte certifié se reconnaît sur Instagram grâce au petit macaron bleu situé à côté du nom de l'utilisateur (cf. image ci-contre). Cela signifie qu'Instagram a vérifié que son compte appartenait bien à la personne, à la marque ou à l'organisation qu'il prétend être. Il sera désormais plus facile de bénéficier de l'un de ces fameux comptes certifiés, promet Instagram. Bon, ne t'imagine pas déjà avoir ce macaron bleu: il n'est pas délivré à n'importe qui. Il faut vraiment être connu, avoir un certain nombres de followers, ou encore être une organisation ou une marque réputée.

Fake news

Instagram a également ajouté un onglet "à propos de" concernant ces comptes populaires. Quand tu vas sur cet onglet, tu as accès à des informations, comme la date d'inscription à Instagram, le pays d'où l'utilisateur de ce compte provient ou si cet utilisateur avait un autre nom auparavant.

Ces mesures doivent permettre à Instagram de lutter plus efficacement contre les "fake news", en authentifiant les comptes pour ne pas tromper les utilisateurs. "Garder les gens ayant de mauvaises intentions à l'écart de notre plateforme est extrêmement important pour nous. Cela signifie s'assurer que les gens que vous suivez et les comptes avec lesquels vous interagissez sont ceux qu'ils disent être, et arrêter les personnes mal intentionnées avant qu'elles ne causent des dégâts", a expliqué Mike Krieger, responsable des technologies chez Instagram.

Déjà lu?

Déjà lu?