© EPA

Stop à la fourrure: Prada ne suit toujours pas le mouvement et se fait tacler par GAIA

6 septembre 2018

Quand est-ce que Prada va imiter d'autres marques de luxe et arrêter de mettre de la fourrure dans ses fringues? C'est la question posée par la Fur Free Alliance, dont fait partie GAIA.

"Faire souffrir et occasionner la mort d’animaux dans le but d’en faire des manteaux, des cols ou d’autres accessoires, est, et sera toujours un acte de cruauté": Ann De Greef, la directrice de GAIA, en veut à Prada. Contrairement à Gucci, Versace, Armani ou encore Hugo Boss, la marque de luxe continue de mettre de la fourrure dans ses nouvelles fringues ou ses nouveaux accessoires.

Fur Free Alliance

"De nombreuses marques l’ont bien compris et ont arrêté d’utiliser de la fourrure animale dans leurs créations. Nous demandons à Prada d’en faire de même et de rejoindre notre programme international 'Commerce sans fourrure' sans plus attendre.
Les consommateurs soutiennent les entreprises qui se soucient de la protection des animaux" ajoute-t-elle.

GAIA fait partie de la Fur Free Alliance, qui milite pour l'arrêt de l'utilisation de la fourrure par les marques de vêtements notamment. C'est pourquoi sa directrice se permet de tacler Prada de la sorte: "Prada devrait se joindre aux autres leaders de la mode et se libérer de la fourrure au lieu de soutenir l'extrême souffrance animale intrinsèque de l’industrie de la fourrure".

Pour l'instant, la marque de luxe n'a pas réagi et ne semble pas prête à renoncer à la fourrure. Une action est prévue dans les semaines à venir à l'occasion des Fashions Weeks de Milan, New York, Londres et Paris, qui se déroulent jusque début octobre. Prada devrait être interpellé notamment sur les réseaux sociaux par GAIA et les autres associations membres de la Fur Free Alliance. Reste à voir si cela portera ses fruits...

Déjà lu?

Déjà lu?