© iStock

Ces "champignons magiques" pourraient remporter la guerre contre le plastique

13 septembre 2018

Comment recycler les montagnes de plastique qui s'accumulent un peu partout sur la planète? Et s'il existait une solution efficace, rapide et écologique? Les botanistes de Kew Gardens pensent avoir trouvé la solution dans le monde des champignons.

La grande question écologique du moment consiste à savoir que faire des tonnes de déchets plastiques que l'humanité produit. Des dizaines de solutions existent actuellement mais elles impliquent toujours des infrastructures lourdes et coûteuses. Selon les chercheurs des Kew Gardens, l'un des plus importants centre de botanique au monde situé à quelques kilomètres de Londres, la solution pourrait passer par le champignon.

Dans leur rapport annuel sur le monde des champignons, l'équipe de Kew composée de plus de 100 scientifiques venant de 18 pays différents explique que les champignons sont indispensables à la planète. Certains peuvent nettoyer les matières radioactives, d'autres peuvent accélérer la production de biodiesel voire de matières similaires au plastique et d'autres encore peuvent décomposer les plastiques.

Aspergillus tubingensis

C'est le cas de l'Aspergillus tubingensis, un champignon minuscule découvert l'année passée au Pakistan. Une équipe de scientifique a découvert cette espèce dans une décharge. Il s'avère que ce spécimen décompose les liaisons entre les molécules de plastique et les sépare ensuite à l'aide de son mycélium. "Le champignon Aspergillus tubingensis peut décomposer des plastiques en quelques semaines plutôt que des années, ce qui le rend potentiellement très utile dans la lutte contre les déchets", écrit Kew Gardens.

"C'est incroyablement excitant car c'est un défi environnemental si important. Si ça pouvait être la solution, ce serait formidable", ajoute la Dr Ilia Leitch, qui supervise les recherches à Kew, au Telegraph. "Nous sommes au tout début de la recherche, mais j'espère voir les avantages des champignons capables de manger du plastique d'ici cinq à dix ans."

Particulièrement attachés aux champignons, les scientifiques ont rédigé un genre de manifeste pour que plus d'attention leur soit accordé. Ils déclarent ainsi que 90% des espèces de plantes vivantes dépendent des champignons pour accéder aux nutriments essentiels par leurs racines. Source d'aliments nutritifs, de médicaments essentiels et de biotechnologies, les champignons pourraient jouer un rôle important dans le futur de l'humanité.

Déjà lu?

Déjà lu?