© DéFI

Quand DéFI ose se présenter aux communales avec une parodie d'Orelsan

20 septembre 2018

Après Christine Defraigne (MR) qui détourne "Femme libérée", c'est au tour de la liste DéFI de Sambreville de détourner un morceau populaire pour faire parler de lui. Avec une certaine audace, les élus DéFI ont repris "Basique" d'Orelsan. Mais avec une sauce bien particulière.

"Ok, DéFI va se présenter aux communales. Mais avant, faut qu'on revoie les bases. On va faire un programme simple parce que les problèmes sont simples. Et parce qu'on kiffe trop notre commune. Simple. Basique."

Oui, tu ne rêves pas. C'est bien sur ces paroles que Philippe Kerbusch, tête de liste DéFI à Sambreville, s'élance dans un vieux parking sombre. Au fur et à mesure que ses comparses l'entourent, comme dans le clip d'Orelsan dont il s'inspire, Kerbusch déclame son programme simple et basique. Avec des punchlines du style: "DéFI c'est pas le MR, on est social, ça a son importance".

"Vous n'avez pas les bases"

Alors, pourquoi pas? Si DéFI cherche à faire le buzz en détournant un morceau d'Orelsan, libre à lui (tant qu'il respecte les droits d'auteur). Mais une question subsiste: pourquoi déclarer à ses électeurs "vous n'avez pas les bases, vous n'avez pas les bases"? Après le 14 octobre, on saura si c'est une stratégie payante.

La vidéo a été publiée mercredi midi sur la page Facebook de DéFI Sambreville et après un peu plus de 24h elle a déjà dépassé les 10k de vues. À l'instar du clip de la présidente du Sénat Christine Defraigne (MR), cette vidéo va encore sans doute beaucoup amuser de nombreux belges. Si elle servira la crédibilité du parti, ça c'est une autre histoire.

Déjà lu?

Déjà lu?