© EPA

La guerre commerciale de Trump coûtera 300.000 emplois dans le seul secteur automobile américain

27 septembre 2018

Les prix des voitures neuves augmenteront pour l’Américain moyen, les ventes chuteront et finalement 300.000 emplois seront perdus dans le secteur automobile. Ce sont les conséquences des droits d'importation de Donald Trump sur l'acier et l'aluminium.

En juin, les États-Unis ont imposé des surtaxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium importés de l'Union européenne mais aussi du Canada et du Mexique. En conséquence, de nombreux producteurs américains ont augmenté leurs prix. Cette décision de Donald Trump devrait aussi faire augmenter les les tarifs pour les pièces automobiles en provenance de l'UE et d'autres pays.

L’industrie automobile américaine a déjà prévenu que cela ne l'affecterait pas seulement, mais que la crise impactera d’autres secteurs de l’économie. Les prix des voitures neuves augmenteront, les ventes chuteront et finalement 300.000 emplois seront perdus. La croissance de l'économie pourrait être inférieure de 1 à 2% aux États-Unis.

Ford a déjà perdu un milliard de dollars

"La guerre des prix réduit nos profits", a déclaré le haut dirigeant de Ford James Hackett à l'agence de presse financière Bloomberg à New York. "Si cela continue de cette façon, les dégâts ne feront qu'augmenter". La guerre de l'acier et de l'aluminium sur les tarifs d'importation a coûté un milliard de dollars au constructeur automobile Ford, soit environ 850 millions d'euros, selon les médias américains.

Bien que Ford achète la plus grande partie de son acier et de son aluminium aux États-Unis, il est fortement gêné par le fait que les droits d'importation élevés font grimper le prix des matières premières. Ford a maintenant abaissé ses attentes de chiffre d'affaires en raison de la guerre commerciale avec la Chine.

Déjà lu?

Déjà lu?