© EPA

Fini de rire pour Musk: son tweet mensonger va lui faire perdre 20 millions de dollars et un poste à Tesla

30 septembre 2018

Le gendarme de la Bourse américaine a décidé de sanctionner Elon Musk, le PDG de Tesla, après son tweet d'il y a quelques semaines. L'homme d'affaires évoquait le retrait de son entreprise de la Bourse, ce qui était un mensonge. Il va devoir payer 20 millions de dollars d'amende, tout comme son entreprise, et va perdre son poste de président du conseil d'administration.

"J’envisage de retirer Tesla de la Bourse à 420 dollars par action. Financement assuré": voilà ce qu'Elon Musk avait tweeté le 7 août dernier. Un tweet liké plus de 88.000 fois qui avait surpris et provoqué un mini-mouvement de panique: l'action de Tesla avait chuté de 20% en quelques jours.

L'homme d'affaires avait évoqué un changement de programme pour justifier sa décision de finalement laisser Tesla en Bourse. Sauf que le gendarme de la Bourse américaine (SEC) n'a pas vraiment apprécie la manœuvre et s'était saisi de ce dossier. Pour ce gendarme, Musk a fait exprès de tromper les investisseurs de Tesla. Et il a décidé de sanctionner Musk.

Bye-bye le conseil d'administration

"Le résultat de cet accord à l’amiable, c’est qu’Elon Musk ne sera plus président du conseil d’administration de Tesla, que celui-ci va adopter d’importantes réformes y compris une obligation de superviser la communication de Musk avec les investisseurs et les deux vont payer des amendes", a fait savoir l'un des co-directeurs de la SEC.

Tesla et Musk devront chacun payer 20 millions de dollars d'amende, soit environ 17,22 millions d'euros. "L’ensemble des mesures annoncées aujourd’hui sont faites pour répondre aux actes reprochés en renforçant la gouvernance d’entreprise de Tesla et la supervision, afin de protéger les investisseurs", a ajouté un autre co-directeurs.

Musk va donc devoir quitter son poste au conseil d'administration de sa propre entreprise: il ne pourra plus être son président durant 3 ans. Il a au moins évité d'être banni à vie du conseil d'administration, ce que réclamait à la base la SEC... Musk va rester PDG de Tesla et aussi son directeur des opérateurs. Il va aussi conserver ses postes dans ses autres compagnies, comme SpaceX, puisque ce dossier ne concernait que son rôle dans Tesla. Reste à voir si cette tape sur les doigts (et au niveau du portefeuille) le calmera...

Déjà lu?

Déjà lu?