© iStock

Citytrip à Lyon: voici les meilleurs bars où faire la fête

5 octobre 2018

Magnifique à visiter en journée, Lyon est également une ville parfaite pour faire la fête. Voici nos bars préférés pour chaque arrondissement. 

Le Terminal Club (1er)

Pour les fans de gros sons qui claquent, d'électro solide et de soirées qui bougent le week-end jusque 7h du matin, il faut obligatoirement passer au Terminal. Ce club, qui attire autant les jeunes hipsters lyonnais que les trentenaires branchés, est situé au coeur du 1er arrondissement de Lyon. Il n'est ouvert que le week-end, de vendredi à dimanche. Et on n'y entre pas avant minuit.

Mais à l'intérieur, les amateurs de musiques choisies avec soin (acid, minimal, techno...) en auront pour leurs sous, la boîte accueillant autant des DJ locaux qu'internationaux. Le gros point positif du Terminal, ce sont ses tarifs. L'entrée est à 8 euros max (pour Lyon, ce n'est pas cher) et la plupart du temps, c'est moins cher voire parfois gratuit. Petit détail: vu que l'espace est plutôt intimiste, il est souvent vite rempli et il peut vite faire chaud. Mais ça participe de l'ambiance.

Adresse: 3 rue Terme, 69001.

Le Sucre (2ème)

Envie de te faire un rooftop avec vue sur la Saône? File au Sucre, la bonne grosse boîte électro qui peut accueillir jusqu'à 780 personnes. C'est le lieu hyper tendance du 2ème arrondissement, situé en plein dans le quartier innovant et créatif de la Confluence. Cette terrasse est juchée sur le toit de la Sucrière, un impressionnant bâtiment industriel des années 30 devenu depuis quelques années un haut lieu de la vie culturelle lyonnaise.

C'est notamment au Sucre que se sont déroulées les premières éditions du festival électronique Nuits sonores. Ouvert aux entreprises de lundi à mercredi et au public de jeudi à dimanche, le Sucre déclare offrir "un programme transversal, connecté sur le monde et reflet de l’effervescence contemporaine, à l’heure de la globalisation créative et de la révolution numérique". Et ce n'est pas faux. Côté clientèle, on se situe dans un public de type trentenaires hipsters chics et branchés qui ont un salaire (soit pas des étudiants fauchés). Pour l'entrée, compte facilement 20 euros. Mais la vue, la programmation musicale et l'atmosphère valent vraiment le détour.

Adresse: 50 quai Rambaud, 69002.

Le Sirius (3ème)

Direction le 3ème arrondissement de Lyon pour savourer des punchs en écoutant du jazz et en contemplant les douces oscillations du Rhône. Pour ça, il faut se rendre au Sirius, où le rhum est aussi bon que l'ambiance. Le Sirius est une péniche qui reste amarrée au quai toute l'année. On peut y déguster des cocktails en terrasse (à terre) et danser sur le bateau (sur l'eau) jusque 2 heures du matin.

Au Sirius, on peut apprécier de la musique live ou kiffer une soirée avec des DJs. Sa disposition à la fois sur les berges du Rhône et sur la péniche en font un chouette endroit pour venir se poser après une longue journée de travail. Du coup, tu y croiseras sans doute des travailleurs de la vingtaine venus apprécier un afterwork en extérieur (quand il fait beau). À noter également que cette partie du quai est une zone piétonne, avec de nombreux arbres et de la pelouse. Ce qui rend l'endroit encore plus accueillant.

Adresse: 4 quai Victor Augagneur, Berges du Rhône.

Dikkenek Café (4ème)

La tentation est grande pour quelqu'un venant de Belgique de faire une halte dans un bar qui s'appelle le Dikkenek Café. Et cette tentation est dans le bon. Au Dikkenek, pas de Claudy ni de J-C mais des bières artisanales à profusion, récoltées aux quatre coins du monde. L'amateur de spéciales appréciera les affiches Kwak et Orval et se sentira en terre amie devant ces murs boisés et ces chaises hautes. Niveau tarif, les prix vont de 4 à 7 euros, ce qui est honorable pour des bières de qualité.

Le Dikkenek sert de joyeuses portions de saucissons et de pâtés en croûte qui se marient à merveille avec son offre houblonnée. Cette antre de la bière est située dans la Croix-Rousse, le quartier bohème de Lyon, parsemé de boutiques et de petits ateliers établis à flanc de colline. C'est un excellent spot pour se retrouver entre potes avant de continuer sa nuit vers des coins plus excités. Le Dikkenek Café ferme à 1 heure du matin.

Adresse: 3 rue d'Austerlitz, 69004.

Les Fleurs du Malt (5ème)

Ici, on parle bières, bières et encore bières. Avec 16 mousses servies en fût et plus de 200 en bouteilles, les Fleurs du Malt est le temple des amoureux du houblon. L'espace lui-même a quelque chose qui relève de l'abbaye. Sans doute est-ce lié à ses plafonds voûtés ou à sa foule d'apprentis biérologues. Ou peut-être est-ce à cause de l'amour que portent les barmen aux boissons qu'ils servent. Un amour qui s'accompagnent d'explications détaillées sur les zythos qui bullent joyeusement dans leurs calices.

Aux Fleurs du Malt, les planches sont généreusement fournies avec des produits de qualité. Les Belges apprécieront la présence du fromage de Chimay qui forme une alliance parfaite avec la bière éponyme. Ici, pas de chaises mais des fûts en guise de tabourets. Un vrai repère de vikings. Le bar ouvre à 17 heures et ferme à 2 heures du matin. Si une trop grande ingestion de liquides maltés te fait virevolter les cheveux, tu peux toujours aller te rafraîchir en marchant sur les berges de la Saône.

Adresse: 15 quai Romain Rolland, 69005.

Le F&K (6ème)

© F&K

À côté de l'ancienne gare de Lyon-Brotteaux, aujourd'hui désaffectée, en plein dans les beaux quartiers où prospèrent les familles riches, on trouve le F&K Bistroclub. Le Bistroclub, c'est un concept que F&K présente comme "une nouvelle génération de lieux festifs". C'est un "espace de liberté et de fête" : un lieu convivial où l’on peut prendre l’apéritif, profiter d’une cuisine simple et de qualité, le tout dans une ambiance festive qui donne envie de danser jusqu’au bout de la nuit!

Le F&C est ouvert de jour comme de nuit. Situé au premier étage, il dispose d'un bar monumental, d'une terrasse et d'un fumoir extérieur. Les dingos du champagne apprécieront ce club qui va régulièrement trouver des marques comme Moet&Chandon pour sponsoriser ses soirées électro-house. Parmi les quelques noms sympas ayant déjà officié aux platines du F&C, on notera le chic DJ belge The Magician et le duo d'ethno-électro éclectique Mozaïk.

Adresse: 13-14 Place Jules Ferry, 69006.

Live Station DIY (7ème)

À 200 mètres du Rhône, dans le 7ème arrondissement de celle que l'on nommait autrefois la Capitale des Gaules, se trouve le Livestation DIY. Ici, place à un concept très en vogue sur Internet: le DIY (Do It Yourself). Sauf qu'il s'applique à ce que tu mangeras. Ici, tu prépares toi-même tes tapas. Avant-gardiste? Sans doute. Original? Ça, c'est certain. Petits portefeuilles et grands estomacs se retrouveront avec plaisir. Car, comme on le dit au Livestation: ici, "c’est comme à la maison, sans les courses à faire, ni la vaisselle!"

Les produits gastronomiques sont du terroir et les animations sont... au choix du public. N'importe qui peut venir y jouer, exposer ses oeuvres ou tenter de faire découvrir son groupe. L'idée est vraiment de faire tout soi-même. On y vient pour partager une planche entre amis, pour profiter de la terrasse ou pour plonger dans l'ambiance chargée d'un public très animé et estudiantin, le Livestation DIY étant à 350 mètres de l'Université Lumière Lyon II. Tu peux y assister à des battles food, des ateliers peintures ou de bons concerts d'artistes locaux. L'espace ferme à 1 heure du matin.

Adresse: 14 Rue de Bonald, 69007.

Kaffee Berlin (8ème)

Le 8ème arrondissement de Lyon est parfois considéré comme la banlieue de la métropole. Cette zone urbaine est plus calme que les précédentes et, en comparaison au 1er, c'est un peu une cité-dortoir. Pourtant, tout le monde ne pense pas qu'au dodo et au boulot dans le 8ème. Certains, comme le Kaffee Berlin veulent animer les locaux sur des sonorités berlinoises en leur servant des bagels, des currywursts et de gros burgers. Ceux qui ne boivent pas d'alcool apprécieront la sélection de boissons au maté et de limonades bio.

Le Kaffee Berlin propose une jolie sélection de bières allemandes et de cocktails, à déguster régulièrement devant des concerts. L'endroit ferme à minuit mais l'ambiance étant plutôt de type afterwork, ce n'est pas vraiment un souci. Tu y croiseras une foule d'individus extrêmement heureux d'avoir fini de bosser et d'enfin s'en mettre une bonne. Quand on dit bosser, cela va des adultes au étudiants, le Kaffee Berlin du 8ème étant situé à 450 mètres de l'unif Jean Moulin Lyon 3.

Adresse: 26 cours Albert Thomas, 69008.

L’Adresse (9ème)

Pour le dernier arrondissement de Lyon, nous avons choisi L'Adresse. Situé sur le quai de Pierre-Scize, au pied de la colline historique de Fourvière, L'Adresse est un établissement qui a vue sur la Saône. Ce n'est pas forcément le quartier le plus enchanteur de Lyon mais certains disent que c'est le quartier du futur, celui où s'installeront les gens cool. Quoi qu'il en soit, il faut se poser à L'Adresse, un restaurant qui propose une cuisine française traditionnelle mais qui dispose surtout d'un bar festif qui reste ouvert jusque parfois 4 heures du matin.

La particularité de ce bar/resto, ce sont les prix de ses boissons. Ces derniers sont fixés selon le cours de la bourse, ce qui fait qu'ils changent souvent. Les prix sont affichés sur un grand écran et parfois, ils chutent, comme dans une vraie bourse. Un concept original qui amusera les traders en herbe et titillera les touristes plus anticapitalistes. Car, comme le dit l'adage, lorsque la bourse se crashe, c'est le moment d'acheter! À L'Adresse, l'accueil est convivial et le service est à l'image des prix: sympa.

Adresse: 41 Quai de Pierre-Scize, 69009.

Déjà lu?

Déjà lu?