© Instagram

Voyage au Monténégro: les 7 paysages à voir absolument

25 octobre 2018

Le Monténégro est une destination de voyage incontournable, tant la nature y est à couper le souffle. Voici les paysages à voir absolument pendant ton séjour.

Si tu as réservé un voyage au Monténégro bientôt, ou es toujours en pleine hésitation sur le pays où partir pour tes prochaines vacances, tu ne seras pas déçu par ce petit pays des Balkans situé entre la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Kosovo et l'Albanie, en Europe de l'Est. Si tu cherches à allier soleil, plage, nature et montagne, le Monténégro est la destination parfaite. Tant en famille, entre potes, que seul.

Météo au Monténégro : quand partir ?

Tout d'abord parce que c'est une valeur sûre niveau météo. Comme il y a beaucoup de relief, les hauts sommets des montagnes sont enneigées l'hiver et il fait donc froid. L'automne, de nombreuses régions, telles que la capitale Podgorica, sont pas mal arrosées, donc si tu n'aimes pas la pluie et le froid, ces deux saisons sont à éviter. Par contre, l'été est chaud, très chaud ! Tout dépend où tu pars, mais les températures maximales en journée peuvent facilement atteindre voire dépasser les 30 degrés dans pas mal de régions.

En basse saison, les mois de mai, juin, septembre et octobre restent agréables, avec des températures qui tournent autour des 20-25 degrés. C'est donc une période à privilégier si tu veux avoir du beau temps, sans être dérangé par la foule de touristes estivale.

Ensuite parce que le Monténégro reste un pays encore relativement préservé du tourisme de masse. Contrairement à de nombreuses destinations en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie, ou tout simplement à Dubrovnik, en Croatie, qui ne se situe pas très loin, tu ne devras pas faire des files interminables pour visiter tel ou tel site et tu ne seras pas non plus gêné par le monde pour prendre des photos. Et c'est tant mieux pour sa faune et sa flore impressionnantes.

Des sites classés et des paysages à couper le souffle

Et puis, tu t'en rendras compte sur place, il y a tout ce qu'un vacancier peut désirer : de magnifiques plages et les eaux turquoises de la mer Adriatique pour un séjour farniente, des montagnes et beaucoup (oui beaucoup!) de parcs naturels pour les amateurs de randonnées, trail, VTT ou escalade, des rivières et canyons pour faire du canoë et rafting, des sommets enneigés pour les amateurs de ski alpin, de fabuleuses criques pour la plongée, des tonnes de musées et sites historiques pour les amateurs de culture... Mais aussi et surtout : les paysages, tout ce qui t'entoure, est d'une beauté insaisissable.

Plusieurs sites sont d'ailleurs classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO, dont la vieille ville fortifiée de Kotor (qui est située sur la baie de Boka Kotorska, sur la côte adriatique du Monténégro, et entourée de montagnes) et le parc national de Durmitor (dont le paysage est façonné par des glaciers et découpé par des rivières et eaux limpides et par des forêts denses de conifères). Qui sont évidemment des lieux à visiter pendant ton séjour.

Mais comme il ne sera pas possible de voir toutes les beautés que renferme le Monténégro en une ou deux semaines de vacances, il vaut mieux optimiser ton programme en ne sélectionnant que les meilleurs. Voici donc les 7 plus beaux paysages que tu ne peux pas rater pendant ton séjour. De quoi t'en mettre plein la vue et revenir avec plein de souvenirs.

1. Visiter Kotor, sa ville médiévale, sa baie et ses bouches

Kotor est un véritable petit bijou. Cette ville, située sur la côte adriatique, à environ 80 kilomètres de Dubrovnik, prend place au pied du mont Saint-Jean et est entourée de remparts. À ton arrivée, il y a tout d'abord la vieille ville médiévale (Kotor Stari Grad), où tu te dois de passer quelques instants pour admirer le côté pittoresque du lieu : ses bâtisses en pierres, ses ruelles étroites et sinueuses donnant de place en place (dont une place où grouillent plein de chats et chatons, attention les pieds !) et ses nombreuses églises romanes. Pas étonnant que la vieille ville soit classée au Patrimoine de l'Unesco ! Un seul conseil si tu voyages au Monténégro en haute saison : préfère la visite de Kotor tôt le matin ou en soirée parce qu'elle est le point de passage de bon nombre de croisières, et donc la vieille ville se remplit en quelques secondes d'une foule de touristes pressés. Pas franchement le top pour découvrir la ville à ton aise.

Les remparts de la vieille ville et les Bouches de Kotor

Après avoir flâné quelque temps et pris un verre en terrasse sur l'une des petites places, on te conseille de te diriger vers le nord-ouest de la vieille ville, jusqu'à l'église Sainte-Marie. Derrière, tu verras le début d'un escalier en pierres avec des rampes, c'est là que tu pourras faire le tour des remparts de la ville. La montée coûte 3 euros par personne en haute saison et prend une petite heure, mais crois-nous la balade en vaut la chandelle. Comme les murs sont relativement hauts (environ 20 mètres par endroit), ils t'offrent une vue époustouflante sur la vieille ville, la baie et le mont du Lovćen un peu plus loin. Pour les plus sportifs, il faut aller au bout des remparts, jusqu'au fort San Giovanni, mais attention, il te faudra une bonne paire de chaussures et de beaucoup d'eau pour gravir les plus de 1000 marches menant à 280 mètres de haut. La vue y est vraiment incroyable, et parfaite pour faire des photos ! Mais si tu n'en peux plus de grimper et que le soleil te tape sur la tête, tu vas pouvoir faire une pause à mi-chemin, en t'arrêtant à l'Eglise Notre-Dame de la Santé, chapelle qui t'offre déjà un superbe panorama sur les toits rougeâtres de Kotor.

Le point de randonnées extraordinaires

Mais plus globalement, les Bouches de Kotor sont le point de départ de nombreuses randonnées. Si tu pars au Monténégro en mode backpacker, il est d'ailleurs possible de traverser les Bouches en reliant Herceg Novi à Tivat. Une cinquantaine de kilomètres parsemés de cités, de villages de pêcheurs et de petits ports, le tout dans un décor montagneux. C'est l'occasion aussi d'avoir une vue entière sur la baie de Kotor, aux allures de fjord. Autre itinéraire : la route pittoresque menant de Herceg Novi à Risan est particulièrement prisée des touristes pour sa beauté environnante. On ne peut que te recommander de passer directement en arrivant par l'Office de tourisme pour choper une carte des randonnées et sélectionner les itinéraires que tu veux faire.

2. Passer une ou plusieurs journée(s) dans le parc national de Durmitor

C'est l'une des caractéristiques du Monténégro : ses parcs nationaux et leur nature luxuriante. L'un des plus beaux est sans conteste le parc national de Durmitor, situé au nord du pays. Forêt, lac, cascade, montage... Tout est réuni pour faire une (ou plusieurs !) randonnée(s) dont tu te souviendras toute ta vie. Petit plus : tu pourrais même croiser, au détour d'un sentier, un des ours, mouflons ou loups qui peuplent le parc.

The place to be est le lac noir (Crno Jezero de son vrai nom), qui se situe au pied du mont Medjed. Même si ce lac glaciaire est bondé de touristes en haute saison, tu constateras une fois arrivé sur place que c'est un véritable petit coin de paradis. Là-bas, tu peux te poser pour admirer les reflets des sapins qui se jouent sur l'eau et faire de superbes photos face aux montagnes environnantes. Après cette pause pic-nique paisible, tu as la possibilité de faire le tour du lac : il existe un sentier bien entretenu long de 4 kilomètres. C'est donc une promenade d'environ 30 minutes, et qui t'offrira de superbes points de vue.

Mais il y a de quoi faire ailleurs dans le parc niveau randonnées. Pour les plus sportifs, le truc à faire est de grimper au sommet du Bobotov Kuk, mont le plus haut de la chaîne des montagnes qui abrite le parc et qui culmine à 2.522 mètres. Un bon conseil si tu décides de te lancer dans cette expédition : munis-toi de bonnes chaussures de marche, de beaucoup d'eau et de quelques collations, ainsi que d'un bon pull, car à cette altitude, même en été, il fait frais. Et surtout, il faut être un minimum sportif, car plusieurs tronçons, particulièrement ceux après avoir passé le lac, sont rudes à traverser et très caillouteux. Et puis, tu seras également amené à escalader des rochers.

En chemin, tu dois également jeter un coup d'oeil au canyon de la Tara, qui est le second canyon du monde après le Grand Canyon aux États-Unis, avec ses 1.300 mètres de profondeur. Mais attention si tu as le vertige !

3. Faire une journée de rafting dans la Tara

Dans le même parc du Durmitor, outre les randonnées, tu as la possibilité de faire du rafting sur la Tara. C'est l'une des rivières les plus sauvages d'Europe, et ses impressionnantes gorges se prêtent clairement à une traversée en canoë.

Il est possible de partir de différentes villes pour débuter cette journée de rafting: de Dubrovnik, Zabljak... Et de rester dormir ensuite une nuit en tente dans le parc, après avoir profité d'une soirée au coin d'un feu. Le bonheur ultime ! Tu trouveras plus d'informations sur les raftings et excursions possibles ici ou encore ici.

4. Parcourir le village de Sveti Stefan

Quittons le nord, direction le sud du Monténégro, et la municipalité de Budva plus exactement. Sveti Stefan, un ancien village de pêcheurs reconverti en complexe hôtelier, est le lieu où séjourner ou où passer une après-midi/soirée si tu cherches du calme. Véritable petit havre de paix, l'accès à cette presqu'île fortifiée se fait à pied, en traversant un long pont qui part des terres et qui coupe la mer en deux.

Il y a quelques hôtels de luxe sur l'île, si tu disposes d'un budget confortable pour tes vacances, tu pourras y apprécier des moments détente au spa, dîner au chandelle face à la mer Adriatique, et profiter du même coup d'exceptionnels couchers du soleil qui semble tomber dans l'eau, faire la crêpe sur une plage privée... Mais si tu n'as pas le budget pour séjourner sur l'île, tu ne pourras profiter que de promenades aux alentours, mais qui valent vraiment le coup. C'est là aussi que tu pourras te poser sur la plage environnante, probablement l'une des plus belles plages de sable fin du pays.

5. Une autre excursion d'un ou plusieurs jour(s) dans le parc national du lac de Skadar

Tant que tu es dans la région, il faut absolument aller jeter un coup d'oeil au parc national du lac de Skadar. Enfin, jeter un coup d'oeil, façon de parler, car le parc s'étend sur quelque 400 km2. Soit, tu te décides de faire un road trip, à la découverte des nombreux petits villages qui abritent le parc, de ses paysages enchanteurs et de ses incroyables faune et flore. Mais attention à être un bon pilote, car il faut gérer la conduite sur des routes étroites, serpentueuses et perchées à plusieurs mètres au-dessus de précipices. Soit, tu te concentres sur une seule région du parc que tu visites à fond.

Et si tu choisis cette deuxième option, il n'y a qu'un paysage qu'on te recommande chaleureusement d'aller voir : Rijeka Crnojevica, ou plutôt la vue qu'offre ce petit village sur la rivière couverte de nénuphars serpentant autour de montagnes verdoyantes. Simplement sublime ! Le paysage va te donner l'impression d'avoir été transporté en Asie.

Le caractère paisible du lieu va te permettre de te ressourcer à fond. Et si tu veux allier le sport à la détente, il y a un tas de randonnées à faire un peu partout dans le parc. Il est même possible de relier le Monténégro à l'Albanie, pays voisin que le lac Skadar traverse également, en longeant le parc. Ou encore de louer des kayaks et de faire un tour en bateau sur le lac. Tout autour, tu pourras observer bon nombre d'espèces d'oiseaux que tu n'as jamais rencontrées, le parc renfermant la plus grande réserve ornithologique d’Europe, avec 270 espèces observées.

Pour plus d'informations sur les randonnées à faire, on te conseille de jeter un coup d'oeil ici, et sinon le mieux à faire est de demander une carte des promenades auprès de l'Office de tourisme local.

6. Grimper le mont Lovćen, jusqu'à son mausolée

Le mont Lovćen est également un incontournable pour sa beauté visuelle. Mais là encore, il va falloir constituer ton itinéraire à l'avance car le mont a deux pics: le Štirovnik, qui culmine à 1.749 mètres, et le Jezersky, à 1.657 mètres. Tout en haut de ce dernier, se trouve le mausolée de Petar II Petrović-Njegoš, poète et prince du Monténégro de 1830 à 1851 et l'une des plus grandes figures politiques de l'histoire du pays.

Outre son aspect historique, ce site te permet d'avoir une vue époustouflante sur tout le Monténégro, la mer Adriatique, les Bouches de Kotor, le lac de Skadar, mais également le massif du Durmitor. Mais pour l'atteindre, il vaut mieux prendre de bonnes chaussures, car tu vas devoir monter quelque 461 marches, soit 80 mètres. Sans compter que pour accéder au site, il faut passer en voiture sur une route ultra vomissante, avec ses 32 virages en épingles.

Mais avant d'entamer cette ascension, au pied du mausolée, tu te promènes dans le parc national du Lovćen et passes par le petit village de Njeguši qui se situe à l'intérieur. Ce village, qui a vu naître des personnalités de la famille royale Petrović-Njegoš, a gardé une superbe architecture traditionnelle. Dans le parc, il y a également plusieurs randonnées possibles, pour découvrir son époustouflante nature et ses paysages calcaires typiques. Mais attention, n'oublie pas de prendre un peu de monnaie avec toi, car l'entrée au parc coûte 3 euros par personne.

7. Passer une après-midi à la plage

Le Monténégro recèle de plages de sable ou de galets, et l'eau y est d'une transparence incroyable ! Tout vacancier qui se respecte ne peut donc pas partir une semaine au soleil là-bas sans passer une après-midi sur la plage, soit pour faire bronzette soit pour faire trempette.

Dans les Bouches de Kotor, tu trouveras essentiellement des plages de galets. Si tu cherches une plage de sable fin, il vaut mieux te rendre du côté de Budva, où l'on te conseille Jaz, Ploze, Bečići, et surtout Mogren (plage de sable située au pied d'une falaise incroyablement belle). Un peu plus loin, tu as également la plage de Petrovac, sur la route entre Budva et Bar. Une autre plage extrêmement populaire est celle d'Ulcinj (Velika Plaza), plus longue plage de l'Adriatique.

Mais si tu cherches une plage moins bondée, on te conseille plutôt d'aller voir du côté de Dobrec, une crique isolée accessible uniquement par bateau depuis Herzeg-Novi, Rose, Zanjice et Miriste. Un véritable petit coin de paradis et un havre de paix. Seul hic : la plage est faite de galets. Mais le décor est idyllique, et en plus, il y a un petit restaurant en bordure qui sert du poisson fraîchement péché et des plats typiquement monténégrins.

Enfin, une autre chouette plage, comme on t'en parlait plus haut, est la plage de sable de Sveti Stefan.

Si tu n'as pas encore réservé, n'hésite pas à jeter un coup d'oeil ici pour savoir quel est le meilleur site de réservation en ligne. Et si tu comptes partir en solo, on te donne quelques tips ici pour bien préparer ton voyage.

Plus de voyages?

Déjà lu?