© iStock

Citytrip à Édimbourg: 8 choses à faire et à visiter

30 octobre 2018

Édimbourg est une ville magnifique qui ne demande qu'à être découverte. Outre son très beau château, elle regorge de merveilles à visiter.

Édimbourg est la capitale de l'Écosse. La ville se situe sur une colline, ce qui rend sa situation un peu particulière et surtout assez féérique. Elle allie un vieux centre-ville de type médiéval avec une ville nouvelle de type géorgien. Quand tu penses à Édimbourg, tu penses d'office à son magnifique château qui surplombe la ville, mais tu vas voir, la capitale de l'Écosse n'a pas fini de t'étonner. Ce n'est pas pour rien qu'elle est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est une ville charismatique qui ravira aussi bien les couples que les bandes d'amis.

Comment te rendre à Édimbourg?

Mais, premièrement, avant de t'énumérer la longue liste des belles choses que tu vas voir à Édimbourg, il faut déjà savoir comment t'y rendre. Plusieurs choix s'offrent à toi: tu peux y aller en voiture, en avion ou encore en train. Pour commencer par la voiture, il faut dire qu'Édimbourg se trouve à 1000 kilomètres de Bruxelles, soit 11 heures de voiture. Niveau carburant et péage, tu es à nonante euros. Mais ce qui va te coûter cher, c'est le passage par le tunnel de la Manche. Et surtout, tu ne dois pas oublier de réserver ton passage via ce site. Tu dois bien choisir le jour ainsi que l'heure à laquelle tu souhaites passer. Les billets sont vendus sous forme d'aller-retour. Si tu effectues l'aller-retour en deux jours, alors ça ne te coûte que 32 euros. Par contre, si tu veux rester plus longtemps sur place, alors tu dois prendre un billet cinq jours qui te coûte une centaine d'euros. Et si tu veux rester plus que cinq jours, alors tu dois opter pour deux billets simples, un pour l'aller et un pour le retour. Et là, ça te coûte une centaine d'euros à l'aller et au retour.

Si tu veux aller jusque-là en train, tu dois d'abord prendre le Thalys jusque Londres, ce qui te coûtera +/- 140 euros. Ensuite, un train te conduira jusque Glasgow, mais après tu devras encore prendre deux autres transports en commun, donc ce n'est pas vraiment le plus commode.

Reste l'avion, probablement le meilleur plan. Ryanair peut t'emmener jusque Édimbourg en seulement deux heures et pour à peine soixante euros.

Quand y aller?

On va dire que la météo n'est pas le point fort d'Édimbourg. Tu peux y aller quand tu veux durant l'année, tu risques, presqu'à coup sûr, de te faire arroser. En effet, il pleut pas moins de 10 jours par mois que ce soit en mars ou en juillet. Et niveau température, même en plein été, le thermomètre ne grimpe pas au-dessus des 19 degrés. Par contre, bonne nouvelle, il ne descend pas non plus en-dessous de deux ou trois degrés, même en plein hiver.

Par contre, si tu choisis d'y aller en hiver, tu ne verras le soleil qu'une à deux heures par jour, prépare-toi psychologiquement. On te conseille donc de t'y rendre de mai à septembre, quand l'ensoleillement atteint son apogée et te permet de profiter de six heures de soleil et de 15 à 17 degrés. Mais n'oublie pas ton parapluie!

Que voir?

1. Le château d'Édimbourg

Entrons directement dans le vif du sujet et commençons la visite par le monument le plus vu de la ville: le château d'Édimbourg. Il se trouve au coeur de la vieille ville sur les collines de Castle Hill et incarne à la perfection toute la puissance de l'Écosse. Tu peux y accéder par la Royal Mile, l'avenue la plus célèbre de la ville, les trois autres côtés du château sont des pentes escarpées qui rendent l'accès impossible. À l'intérieur du château, tu pourras visiter la Chapelle Sainte-Marguerite, qui est l’édifice le plus ancien d’Édimbourg. Tu verras aussi la "Pierre du Destin", c'est l’endroit sur lequel les rois écossais étaient couronnés. Tu pourras aussi voir "Les Honours of Scotland", ou joyaux de la couronne, qui sont composés d’une couronne, d’une épée et d’un sceptre.

Et au sous-sol, tu pourras visiter les prisons de guerre dans lesquelles étaient placés les prisonniers qui ont été capturés.

On te conseille également d'être dans les parages aux alentours de 13 heures pour assister au fameux coup de canon. C'est une tradition qui existe depuis 1861 et qui avait pour but de donner l'heure à tous les habitants.

Si ça t'intéresse, le château est ouvert du 1er avril au 30 septembre de 09h30 à 18h00 et du 1er octobre au 31 mars de 09h30 à 17h00. Au niveau du prix, c'est 9,90 pounds pour les enfants et 16,50 pounds pour les adultes, ce qui fait 11,10 euros et 18,50 euros. Tu peux acheter des tickets par ici.

2. Le palais de Holyroodhouse

En redescendant, on te propose de continuer la Royal Mile jusqu'au palais de Holyroodhouse, ou aussi appelé simplement Holyrood. C'est là que descend la reine d'Angleterre.

À la base, c'est un monastère qui a été construit en 1128 par le roi d'Écosse David 1er. Et au fil du temps, il s'est transformé en résidence principale pour la royauté d'Écosse. C'est un magnifique palais avec une décoration intérieure baroque assez impressionnante. À l'intérieur, tu verras des décors somptueux avec des meubles d'époque. Tu pourras aussi visiter la "Great Gallery" qui rassemble les portraits de tous les membres de la dynastie. Au niveau des heures d'ouverture, tu peux visiter le palais du 1er novembre au 25 mars, tous les jours de 09h30 à 16h30 et du 26 mars au 31 octobre, tous les jours de 09h30 à 18h00. Pour le prix d'entrée, tu devras débourser 7,2 pounds pour les enfants et 12 pour les adultes, soit 8 et 13,50 euros.

Le point culminant du Holyrood Park est une colline de 251 mètres qui s'appelle "le siège d'Arthur".

3. Calton Hill, le National Monument, le Nelson Monument et le City Observatory

Pas très loin du palais se trouve Calton Hill. C'est une magnifique colline qui est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle est aussi inscrite au Scottish Natural Heritage. Dessus, on retrouve le National Monument, qui est un monument qui a été érigé à la gloire des soldats et des marins écossais qui ont perdu la vie pendant les guerres napoléoniennes. C'est un monument qui ressemble un peu au Parthénon d'Athènes.

Le Nelson Monument est une tour commémorative qui a été érigée en l'honneur du vice-amiral Horatio Nelson et qui est situé au sommet de Calton Hill. De là, tu auras une vue magnifique sur Princes Street.

C'est également sur Calton Hill que se trouve l'observatoire astronomique de la ville.

4. Le parlement écossais et White Horse Close

Tu peux faire une halte devant le parlement écossais car l'architecture vaut vraiment la peine. C'est l'oeuvre de l’architecte catalan Enric Miralles. En plus, tu peux également visiter l'intérieur.

Ensuite, tu peux poursuivre ta route en passant les White Horse Close. C'est un ensemble de petites maisons blanches typiques au pied de Canongate. C'est sans aucun doute l’un des quartiers les plus pittoresques de la vieille ville d’Édimbourg. White Horse Close tire son nom d'une auberge qui se trouvait autrefois à son extrémité nord. Le White Horse Inn sur le Canongate a fermé ses portes à la fin du 18e siècle, mais il faisait partie des auberges-relais les plus connues d’Édimbourg.

5. Le cimetière de Greyfriars et Bobby

En revenant en direction du château, tu vas passer par Greyfriars Kirkyard. Ce cimetière gothique est réputé pour être hanté (même le plus hanté du monde). On raconte des tas d'histoires sur des apparitions et des phénomènes surnaturels. Le principal fantôme du cimetière se prénommerait George MacKenzie, surnommé MacKenzie Poltergeist, et était un persécuteur impitoyable.

L'endroit est utilisé comme cimetière depuis la fin du 16e siècle, et un certain nombre d'éminents habitants d'Edimbourg sont enterrés là. Juste à côté, se trouve la prison des Covenanters, qui est reliée au cimetière par une passerelle de pierres. C'est là qu'étaient envoyés les habitants qui ont essayé de renverser le pouvoir en 1679.

Ce cimetière aurait également inspiré J.K. Rowling, la maman d'Harry Potter. C'est dans un café tout près qu'elle a écrit les premières lignes de la célèbre saga.

Juste à côté, se trouve la statue d'un chien. Il se prénomme Bobby. À la mort de son maître, le policier John Gray, il serait resté près de sa tombe. Et cela durant 14 ans, jusqu'à sa propre mort.

5. People's Story Museum et le Musée National d'Écosse

La ville d'Édimbourg regorge de musées. En plus, la plupart sont gratuits. On te conseille le musée People's Story, qui retrace le quotidien des habitants d'Edimbourg du 18e siècle jusqu'à aujourd'hui. On voit leur vie au travail, mais également leurs loisirs. Tu pourras aussi voir comment était leur maison, comment la justice était organisée ou encore l'importance de la religion. Le gros plus, c'est que le musée est hyper visuel. Il est ouvert le lundi, jeudi et samedi de 10h00 à 17h00 et il est gratuit!

Si tu veux un musée plus "général", qui va retracer toute l'histoire de l'Ecosse et de la ville, on te conseille le Musée National d'Écosse. Le musée est réparti sur six étages, qui vont chacun retracer une période particulière: au rez-de-chaussée, on parle des premiers habitants et de leur mode de vie. Au premier et deuxième étage, c'est l'origine de l’Écosse en tant que nation qui est retracée. Au troisième étage, on retrouve l'histoire de l'Écosse entre 1707 et le 19e siècle. Au quatrième et cinquième, c'est l'histoire de l'industrie et comment les Écossais ont migré des champs à la ville. Au sixième, c'est surtout l'histoire de la fin de la Première Guerre mondiale. Et au dernier étage, c'est la terrasse. Le musée est ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00, et en plus il est gratuit!

7. Mary King's Close

Mary King's Close est un véritable labyrinthe de ruelles enfouies sous le centre-ville d'Édimbourg. À l'époque, c'est dans ce sous-sol que l'on mettait les habitants les plus pauvres de la ville et ceux qui étaient atteints de maladies comme la peste par exemple.

Par contre, ne t'attend pas à une visite effrayante peuplée d'histoires de fantômes. Ici, tu vas essentiellement pouvoir te plonger dans l'histoire de la ville et de ses habitants grâce aux différents personnages. Mary King's Close est ouvert du dimanche au jeudi de 10h00 à 17h00 et le vendredi et samedi de 10h00 à 21h00, de novembre à mars. D'avril à octobre, c'est ouvert tous les jours de 10h00 à 21h00, et en août de 09h00 à 23h00. Au niveau du prix, il faut compter 8,75 pounds pour les enfants et 14,50 pour les adultes (soit 9,8 euros et 16,20 euros).

8. Dean Village et la Water of Leith

Et pour terminer ta visite d'Édimbourg, on te propose un petit tour au Dean Village. C'est un véritable petit havre de paix qui se trouve sur les rives de la rivière Water of Leith (qui fait pas moins de 35 kilomètres) derrière le château.

Ce village était un lieu assez prospère avec plus d'une dizaine d'usines actives. Et puis vers 1960, l'activité a baissé et le Dean Village s'est considérablement appauvri. Mais dix ans plus tard, les autorités ont pris conscience de la valeur de ce petit écrin de nature situé juste à côté du centre-ville et elles ont commencé de gros travaux de réhabilitation. Aujourd'hui, c'est un des quartiers les plus prisés d'Édimbourg. C'est un véritable petit paradis pour aller te promener. Tu peux aussi continuer ta balade le long de la Water of Leith qui te permettra de te plonger en pleine nature. Durant la promenade, qui fait pas moins de 15 kilomètres, tu pourras apercevoir jusqu’à 80 espèces différentes d’oiseaux ainsi que de nombreux poissons de tous types.

Si tu veux visiter une autre ville d'Écosse, on te conseille Glasgow.

Déjà lu?

Déjà lu?