© iStock

Cette nuit, on va peut-être passer à l'heure d'hiver pour la dernière fois

27 octobre 2018

Dans la nuit de samedi à dimanche, on va une nouvelle fois passer à l'heure d'hiver. Bonne nouvelle, nous allons dormir une heure de plus. Par contre, il se pourrait bien que l'on règle nos horloges et nos montres à l'heure d'hiver pour la dernière fois. Des pays ont même décidé de rester à l'heure d'été, comme le Maroc. 

Dans la nuit de samedi et dimanche, nous allons devoir régler les aiguilles de nos horloges et nos montres à 2h quand il sera 3h. Une nouvelle fois, nous passons à l'heure d'hiver mais il se pourrait bien que ce soit pour la dernière fois. En effet, l'exécutif européen désire purement et simplement abolir le changement d'heure, que ce soit à l'heure d'été ou à l'heure d'hiver. Il faut dire qu'au fil des ans, cette pratique du changement d'heure est devenue de plus en plus impopulaire, même si à la base, elle était prévue pour réaliser des économies d'énergie.

Pour vraiment abolir le changement d'heure, la procédure est encore longue. Il faut que la proposition soit adoptée par le Parlement européen et le Conseil de l'UE. Ensuite, les États membres devront choisir s'ils préfèrent rester à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été. Les pays de l'UE ont jusqu'au 31 mars pour donner leur réponse. Il est possible que des pays voisins fassent des choix différents ce qui veut dire qu'en passant une frontière, il faudra peut-être changer d'heure. À ce propos, la commissaire en charge des Transports Violeta Bulc demande un effort de coordination de la part des pays.

Le Maroc dit stop à l'heure d'hiver

Si la calendrier établi par l'Union européenne est respecté, le 31 mars 2019 prochain marquera la fin du changement d'heure. Les pays qui privilégieront l'heure d'hiver devront attendre le 27 octobre 2019 pour réaliser leur ultime changement d'heure.

Au sud de la mer Méditerranée, on a déjà décidé d'abolir l'heure d'hiver. C'est le cas du Maroc qui a décidé de rester à l'heure d'été après 10 années de changement d'heure. Cette nuit donc, rien ne va changer pour les Marocains. Cette décision a été prise par le gouvernement marocain sans aucune concertation. Il y a de quoi surprendre.

Le but de l'opération est de "gagner une heure de lumière naturelle" et de "réduire la consommation d'électricité", a déclaré le ministre chargé de la Réforme de l'administration, Mohamed Ben Abdelkader. Si les motivations sont compréhensibles, cette décision a créé un beau bordel au niveau des aéroports. La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a en effet annoncé que les horaires de ses vols seraient retardés d'une heure depuis les différents aéroports marocains "à partir de dimanche".

Déjà lu?

Déjà lu?