© Instagram

Que faire à Vilnius? Voici 10 activités incontournables 

8 novembre 2018

Tu as réservé un citytrip à Vilnius bientôt et tu ne sais pas quoi visiter dans la belle ville de Lettonie ? Voici 10 activités incontournables selon nous.

Si les pays baltes ne semblent pas a priori la destination la plus exotique et la plus dépaysante du monde, ils n'en restent pas moins des petits bijoux culturels. Si tu es friand d'art et d'histoire, tu ne pourras pas ne pas tomber sous le charme de Tallinn, la capitale de l'Estonie, Riga, la capitale de la Lettonie, et surtout Vilnius, la capitale de la Lituanie. Cette dernière est incontestablement l'une des plus belles capitales d'Europe du Nord.

La beauté de sa vieille ville baroque et ses bâtiments colorés ont d'ailleurs été mis en avant par le Lonely Planet, qui a intégré Vilnius dans son top 10 des meilleures destinations pour 2018. Et le gros avantage de la capitale lituanienne est qu'il est possible de la visiter sans te saigner. Avec un budget moyen de 188 euros pour un week-end, elle apparaît ainsi à la deuxième place du classement 2018 du Post Office Travel Money sur les destinations les moins chères en Europe.

Quand partir à Vilnius ?

Mais il ne faudrait pas que ton citytrip soit gâché par la pluie, mieux vaut donc savoir quelle est la meilleure période pour partir avant de planifier ton séjour. Un peu comme Bruxelles, Vilnius possède un climat continental humide, mais encore plus froid et plus pluvieux que la Belgique. Donc, clairement, si tu cherches soleil et un minimum de chaleur, mieux vaut partir en juillet ou août, puisqu'il y fait une vingtaine de degrés. En revanche, en hiver, les températures sont bien souvent négatives et peut même parfois chuter en-dessous de -10 degrés en décembre, janvier, février.

Mais si tu préfères garder tes congés d'été pour partir en vacances au soleil plus loin, il est tout à fait possible d'aller à Vilnius en automne ou au printemps. En avril, il fait en moyenne 10-12 degrés en journée et en mai 15-20 degrés, ce qui est tout à fait correct pour te balader dans la ville. Pareil en septembre et octobre, il y fait en moyenne respectivement 16 et 10 degrés. Du coup, pas nécessaire de débarquer avec la grosse doudoune.

Maintenant que tu sais quand partir, Vilnius a tant de choses à t'offrir, même si c'est une toute petite ville pour une capitale, avec ses quelque 555.000 habitants. Évidemment, tu auras fait le tour en un ou deux jours, c'est pourquoi la ville se prête si bien à une escapade d'un week-end en amoureux ou entre potes (car sa vie nocturne est au top !) Voici un guide de toutes les activités que l'on te conseille de faire.

1. Flâner dans la vieille ville de Vilnius

La Lituanie était, au Moyen Âge, un grand et puissant pays du Vieux Continent, le centre-ville de Vilnius s'est donc développé sur plusieurs siècles et sous l'influence de nombreux styles différents. C'est pour cette raison que cette partie de Vilnius, qui est aujourd'hui la vieille ville (Senamiestis en lituanien), est entièrement classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses bâtisses aux couleurs pastel et à l’architecture baroque, gothique et renaissance n'ont que peu perdu de leur beauté au fil des siècles, malgré les diverses invasions et destructions qu'a essuyées la ville.

En outre, Vilnius a été désignée capitale européenne de la culture en 2009, et la ville en garde toujours les traces au niveau de son street art et des nombreuses choses à visiter. La vieille ville compte quelque 74 quartiers et une multitude de rues et ruelles en pavés, où il fait bon flâner.

Si tu visites Vilnius un jour de grand froid (autrement dit, à peu près n'importe quand d'automne au printemps), tu pourras te réfugier dans l'un des nombreux petits cafés typiques que la vieille ville abrite pour te réchauffer autour d'un bon chocolat chaud.

Comme itinéraire, on te conseille de partir de la Porte de l’Aurore, dans laquelle se trouve une jolie petite chapelle, de traverser ensuite la Aušros Vartų gatvè (sans aucun doute la plus belle rue de la vieille ville), de remonter jusqu'à la Pilies gatvè (avec ses vieilles bâtisses et son animation constante) et de déboucher ensuite sur la cathédrale de Vilnius (Šventaragio g.), dont la rue marque la fin de la vieille ville. L'hyper-centre de la vieille ville est au final petit et rapide à visiter.

2. S'attarder un peu plus longuement sur les églises de Vilnius

Vilnius est connue pour abriter une multitude d'églises de confessions et donc d'architectures différentes. Pratiquement à chaque coin de rue, tu en découvriras. Tu ne peux donc pas quitter Vilnius sans avoir pris quelque temps pour visiter une église, extérieur et intérieur.

Parmi les plus belles que l'on te conseille de voir, il y a l'église catholique de Sainte-Anne (en briques et de style gothique que tu vois sur le post Instagram ci-dessus), l’église baroque de Saints-Pierre-et-Paul (où l'on te conseille de te rendre en remontant la rivière Néris, c'est une promenade vraiment agréable) et la cathédrale orthodoxe de l'Assomption (qui est située sur la colline de la vieille ville tout près de l'église Sainte-Anne). La cathédrale néo-classique de Vilnius, tout au nord de la vieille ville, est aussi un incontournable architectural.

3. Se promener dans la république d’Užupis

Oui, il s'agit bien d'une république, une sorte de micro-nation à l'intérieur même de la capitale, située juste à côté de la vieille ville. C'était autrefois un vieux quartier malfamé, presqu'à l'abandon, puis il a été repris par les artistes de la ville qui l'ont érigé en une république à part entière (Užupio Res Publika, en lituanien). La république d'Uzupis a carrément sa propre Constitution, ses lois, son président (au pouvoir à vie) et sa reine (élue chaque année). Ses quelque 7.000 habitants disposent également de leur propre monnaie, l'Eurouz, leur drapeau, leur hymne national et d'une armée différente de celle de Lituanie.

Cette espèce de chemin de traverse est en fait, en quelque sorte, le Montmartre de la Lituanie. Tu pourras t'imprégner de son ambiance bohème, à travers son dédale de rues décorées de peintures murales et de sculptures. Là-bas, tout est fait pour que les artistes puissent exprimer librement leur créativité.

Ne manque pas d'aller lire leur Constitution, exposée sur un mur près de la pizzeria Uzupio picerija et traduite en 28 langues différentes. Parmi ses 41 commandements, tu peux lire par exemple : "L'Homme a le droit à l'eau chaude, au chauffage durant les mois d'hiver et à un toit de tuile", "L'Homme a le droit de paresser ou de ne rien faire du tout", "L'Homme a le droit d'aimer le chat et de le protéger", "L'Homme a le droit de prendre soin du chien jusqu'à ce que la mort les sépare, "Le chien a le droit d'être chien", ou encore "Le chat a le droit de ne pas aimer son maître mais doit le soutenir dans les moments difficiles". Les propriétaires de chats apprécieront !

Si tu es à Vilnius le 1er avril, tu dois absolument y passer car c'est en quelque sorte le jour de leur fête nationale. Pour y accéder, tu devras montrer ton passeport, qui sera estampillé par des faux gardes-frontières. Ne manque pas non plus d'accrocher un cadenas sur le pont d’Užupis si tu es de passage avec ton mec/ta copine, pour sceller votre amour comme si vous étiez à Paris.

4. Monter la Tour de Gediminas

La Tour de Gediminas fait partie des curiosités touristiques incontournables de Vilnius. C'était autrefois un château - érigé en l'honneur de Ghédimin (aussi appelé Gediminas), le grand-duc de Lituanie en 1316 qui en a fait un État très puissant - mais dont il ne reste aujourd'hui plus qu'une tour.

Il y a deux moyens d'accéder au sommet : soit à pied, en grimpant la colline à partir de la cour intérieure du musée (côté rue Arsenalo), soit en prenant le funiculaire qui part du square Šventaragio et qui parcourt 71 mètres en 35 secondes. La tour renferme une exposition sur l’histoire du château (où une maquette en bois te montre comment était le site autrefois), de la colline et de la ville de Vilnius. L'entrée coûte seulement 5 euros (2,50 euros pour les étudiants) et le voyage en funiculaire 5 euros également l'aller-retour. Plus d'infos ici.

Si l'on te conseille moins le musée, le tout dernier étage est par contre c'est the place to be. C'est l'un des points de vue les plus hauts de Vilnius et il t'offre un panorama exceptionnel de Vilnius et ses alentours. Le bon plan, c'est d'y aller au début de ton séjour pour repérer les coins que tu voudrais visiter.

5. Et puis rendez-vous au Cat Café pour se réchauffer

Une fois redescendu de la colline, direction vers l'ouest et rendez-vous un kilomètre plus loin, au Cat Café, pour se réchauffer autour d'un thé et d'une gaufre, d'une crêpe ou d'un cake. Le concept est vraiment sympa : comme son nom l'indique, tu te poses quelques instants autour de 15 chats qui ne demandent qu'à être caressés. L'adresse ? Gedimino Prospekt, 5 (principale artère commerçante de la ville qui constitue la frontière entre la vieille ville et la nouvelle). Plus d'infos sur le site web ici.

6. Visiter le musée des occupations et des combats de liberté

L'histoire de la Lituanie au 20e siècle n'est pas réjouissante. Le pays a été annexé une première fois à l'Union soviétique, puis occupé par les Allemands, qui ont massacré entre 95 et 97 % de la population juive du pays pendant la Seconde Guerre mondiale, et ensuite annexé une seconde fois à l'Union soviétique jusqu'en mars 1990.

Pour les amateurs d'histoire, ou du moins pour ceux qui veulent s'imprégner à fond de l'ambiance de la ville qu'ils visitent, il ne faut donc pas passer à côté du musée des occupations et des combats de liberté, autrefois appelé musée des victimes du génocide. Il a été créé en 1992, de la volonté du ministre de la Culture et de l’Éducation et du président de l’Union lituanienne des prisonniers et déportés politiques, et est situé au Aukų g. 2A, non loin de la Tour de Gediminas.

Le lieu déjà est perturbant puisque le musée prend place dans un ancien bâtiment du KGB, où les exactions du régime soviétique étaient planifiées et exécutées pendant 50 ans. Une fois à l'intérieur, tu découvriras une multitude de documents historiques et d'objets, ainsi que de photos et témoignages de personnes qui ont résisté durant cette sombre période de la Lituanie soviétique et nazie. Tout y est expliqué et détaillé en anglais. La partie la plus bouleversante est l’ancienne prison du KGB, aussi appelée salle d’interrogatoire, située au sous-sol. C'est là que les victimes étaient interrogées, condamnées à mort et torturées. Les panneaux qui racontent en détail comment ça se passait vont te glacer les sangs.

Un peu comme un camp de concentration, tu vas en ressortir mal et perturbé, mais c'est à faire quand même. Le musée ouvre du mercredi au dimanche de 10h à 18h (sauf le dimanche jusque 17h). Et ça vaut aussi le coup par rapport au prix de l'entrée : 1 euro seulement pour les étudiants et 4 euros pour les adultes (+ 3 euros si tu veux un audio guide). Tu trouveras plus d'infos sur le site web ici.

7. Se poser dans le Vingis Park ou dans le Bernardine Gardens

Mais Vilnius, c'est aussi une ville très verte. À quelque 3,5 kilomètres du Cat Café et à 35 minutes à pied de la vieille ville, on te conseille d'aller faire un tour dans le Vingis Park, surtout en pleine après-midi lorsque le soleil brille et que les rayons jouent entre les branches des arbres. La nature est d'autant plus belle et apaisante.

Le parc (ou plutôt la forêt tant le lieu est dense en arbres) est traversé par la rivière Néris et constitué de nombreux espaces verts où tu peux te poser pour pic-niquer en été, lire un livre, ou tout simplement passer du bon temps à rêvasser. Tu peux également louer des vélos, patins à roulettes, skateboards, scooters pour faire le tour du parc. À l'intérieur, il y a un stade où ont lieu divers spectacles, concerts, festival et autres événements.

Mais si tu loges plus près de la vieille ville, on te conseille plutôt le Bernardine Gardens, parc situé à proximité de Senamiestis et de la république d'Uzupis. C'est le poumon vert du centre-ville. Il est niché au bord de la rivière Vilna et comprend un jardin botanique, une magnifique fontaine centrale et de belles allées longées de plantes et d'arbres bien entretenues. Le bon plan pour une balade romantique avant d'aller dîner aux chandelles en ville (le parc est ouvert tous les jours de 7h à 22h). Mais n'oubliez pas une miche de pain pour nourrir les canards du parc !

8. Admirer le coucher du soleil tout en-haut de la colline des Trois Croix

Ça, c'est LE truc à faire si tu pars à Vilnius en couple, rien de plus romantique ! La colline des Trois Croix est le point le plus haut de la ville, qui t'offre donc une vue panoramique exceptionnelle sur Vilnius. Et le soir venu, admirer le coucher du soleil depuis le sommet de la colline est tout simplement un spectacle à part entière.

Mais attention, on te conseille de prendre de bonnes chaussures (et un gros manteau si tu y vas en hiver !) car l'ascension de la colline n'est pas chose facile. Le chemin est par moment escarpé, même s'il y a des marches d'escaliers aux passages les plus raides. Mais tu verras, une fois en-haut, tu ne regretteras pas ce moment sportif !

Pour la petite histoire, au sommet de la colline se trouvait au 14e siècle un château. La légende raconte que le château a été brûlé en 1390 et, en 1636, trois croix de bois ont été érigées pour commémorer la mort des sept franciscains tués par les habitants. En 1916, les croix ont été reconstruites en béton selon les plans de l'architecte Antoni Wiwulski, mais les autorités soviétiques les ont fait exploser en 1950. Le 14 juin 1989, peu avant l'indépendance du pays, elles ont enfin été reconstruites, en mémoire cette fois des victimes du stalinisme et des déportations lors de la Seconde Guerre mondiale.

9. Déguster des Cepelinai autour d'une Švyturys

Au contraire de l'Italie ou de l'Espagne, ce n'est effectivement pas dans les pays Baltes que l'on mange le mieux. Et tu le remarqueras directement sur place. Les plats sont généralement très riches et gras, eh oui il en faut des calories pour tenir quand il fait froid ! Mais comparé aux autres pays de la région, c'est en Lituanie que tu mangeras le mieux. Et même si ce ne sera pas toujours bon, il faut goûter avant de juger.

Les Lituaniens adorent les patates, tu le constateras sur n'importe quelle carte de restaurants et cafés : il n'y a que des patates, entières, râpées, écrasées, en gratin, en galettes, en crêpes, en salades, en sauce (les kastinys : patates recouvertes d'une crème épaisse salée et légèrement acide)... Ou encore sous la forme de boulettes farcies de viande hachée, de champignons et de fromage blanc. D'ailleurs, cela s'appelle des Cepelinai et c'est le plat national de la Lituanie, à absolument tester (voir post Instagram ci-dessus).

Les Lituaniens raffolent aussi de Kibinai (chaussons fourrés à la viande de porc, vraiment excellents), de soupes en tous genres, de hareng (silkė) fumé ou mariné, d'anguille fumée (rukytas unguris), de morue et, comme les Polonais, de raviolis farcis à toutes sortes de choses et déclinés dans différentes sauces. Pour l'apéro, on te conseille de craquer pour du Kepta Duona (pain frit à tremper dans un mélange de fromage, mayonnaise et ail) en sirotant une Švyturys (pils légèrement ambrée à 4,7 % qui est brassée par la deuxième brasserie la plus vieille de Lituanie). Ou sinon, tu disposes d'un vaste choix : šviesus alus (blonde locale), amsus alus (la même en brune), Utenos, Kalnapilis, Švyturys, Horn... Ce n'est pas la bière belge, mais ça se vaut ! Et en dessert, tu dois goûter les Blynai (sortes de crêpes épaisses fourrées de fromage blanc, de crème et de toutes sortes de choses comme des raisins secs).

Ce qui est génial, c'est que la vie sur place n'est vraiment pas chère puisqu'il y a moyen de manger dans un café pour moins de 10 euros ! Pour sortir sans se ruiner, c'est le top aussi, d'ailleurs c'est le dernier truc à faire à Vilnius que l'on te conseille dans cet article.

10. Faire la fête à Vilnius

Mais Vilnius est aussi une ville avec une vie nocturne très développée, pas pour rien que ce soit une destination Erasmus de choix ! Pour aller boire un verre, il faudra rester dans la veille ville ou sur l'artère commerçante Gedimino prospektas, car c'est là que la plupart des bars, cafés, restos et clubs se trouvent. Certains bars ont carrément des pistes de danse dans des caves au sous-sol, et tu peux donc y rester toute la nuit.

Parmi les bars les plus réputés de la vieille ville, il y a le Bambalyné, taverne de bières locales (Stiklių g. 7), le Alaus Biblioteka, véritable temple de la bière au cadre vraiment sympa (Trakų g. 4), l'Alchemikas, bar à cocktails (Islandijos g. 1), le Gringo (Vilniaus g. 31)... Et tant d'autres ! Il n'y a qu'à marcher un peu dans la vieille ville et faire ton choix.

Pour faire la fête ensuite, Vilnius renferme un tas de discothèques et boîtes de nuit vraiment pas chères. Tu peux t'en sortir avec seulement 5 euros sur toi, car de nombreuses boîtes ne demandent que 3 euros d'entrée et la bière y est souvent en-dessous de 2 euros. Parmi les boîtes les plus connues, on te conseille le Cocainn (Gedimino pr. 2a, soit en plein centre-ville), la Pantera (Vilniaus g. 33), le Mojo Lounge Vilnius (Vokiečių 2), le Disco 311 Buddha (Vilniaus 33), Salento DiscoPub, qui est très étudiant (Didžioji g. 28), ou encore le Pabo Latino si tu aimes la musique latino (Trakų g. 3).

Plus de citytrips?

Déjà lu?