© Battlefield V Facebook

Date de sortie, prix et nouveautés: tout savoir sur Battlefield V, le nouveau bébé d'Electronic Arts

6 novembre 2018

Après un Battlefield 1 rafraichissant, qui nous ramenait en pleine Première Guerre mondiale, EA nous propose de replonger dans la Seconde Guerre mondiale avec Battlefield V. Que pouvons-nous attendre de nouveau FPS venu concurrencer son rival de toujours: Call of Duty?

Cette année 2018 va voir renaître le fameux conflit entre Battlefield d'EA et Call of Duty d'Activision. Si Black Ops 4 est déjà sorti il y a quelques semaines en convaincant pas mal de joueurs grâce son Battle Royale et son contenu multijoueur toujours aussi fourni, Battlefield V ne sort que dans quelques jours, le 20 novembre pour être précis.

Même si les jeux sont extrêmement différents au niveau du contenu et du gameplay, les joueurs ne peuvent s'empêcher de faire la comparaison. Alors qu'attendre de ce Battlefield V au niveau du contenu et du gameplay? Petit tour d'horizon à moins d'un mois de la sortie.

Un mode histoire travaillé

Cette année, Call of Duty a laissé tomber le mode solo pour se consacrer à 100% au contenu multijoueur. Ce n'est pas le cas de Battlefield V qui a tenu à soigner ses campagnes solo. Comme l'année passée, Battlefield compte bien nous proposer plusieurs histoires à terminer, chaque histoire se concentrant sur un personnage bien précis. C'est ce que EA et Dice ont appelé les "récits de guerre". L'objectif est de présenter la guerre à l'échelle humaine et de présenter des évènements secondaires rarement voire jamais traités par les jeux vidéo.

On incarnera ainsi à chaque fois un personnage différent à l'histoire hors du commun. On incarnera par exemple Solveig, une résistante (oui, une femme!) norvégienne qui lutte contre l'occupant allemand dans des paysages nordiques à couper le souffle. Place aussi aux tirailleurs africains avec la campagne sobrement nommée "Tirailleur", où l'on suit le Sénégalais Deme Cissé envoyé en première ligne en tant que chair à canon. La narration travaillée pourra te rappeler le film Indigènes.

Aussi, EA et Dice nous ont même concocté une campagne où l'on incarne un soldat allemand durant l'opération "Anvil Dragoon" qui a vraiment existé. C'est la première fois qu'un jeu propose au joueur d'incarner un soldat allemand, c'est donc plutôt osé de la part de Dice et EA. Cette campagne fera sans doute parler d'elle au moment de la sortie du jeu. Quoi qu'il en soit, les développeurs semblent avoir mis le paquet sur la narration et la mise en scène pour rendre ces récits crédibles et passionnants. Et surtout, ils ont pris des risques! Et c'est important de le noter à une époque où l'on privilégie de plus en plus le multijoueur.

Quoi de neuf pour le multi?

Globalement, la recette du mode multijoueur reste la même que celle de Battlefield 1. Mais parfois, il suffit de changer quelques ingrédients pour qu'un plat ait une saveur différente. C'est exactement ce qu'a fait Dice cette année avec Battlefield V. On retrouve donc tout ce qui fait l'essence des jeux Battlefield à savoir des cartes grandioses aux environnements variés. On visitera ainsi les déserts de l'Afrique du Nord, les steppes gelées de la Norvège, les campagnes verdoyantes de la France où les canaux des villes néerlandaises comme Rotterdam.

Les décors sont toujours destructibles et de nombreux véhicules, qu'ils soient terrestres, aériens ou maritimes, seront toujours jouables. Pour l'instant, rien ne change par rapport aux précédents jeux Battlefield. Mais à cette recette bien connue, Dice a rajouté quelques épices qui risquent de donner un parfum unique à son nouvel opus.

D'abord, les développeurs ont tenu à rendre le team play encore plus important. Ainsi, les escouades déjà présentes depuis Battlefield 3 seront encore plus importantes. En effet, chaque classe aura un rôle bien plus important que dans les précédents jeux. Par exemple, la classe soutien sera déclinée en plusieurs archétypes comme Mitrailleur ou Ingénieur. Chaque archétype aura accès à certaines armes et équipements. Cela permettra de mieux s'adapter au combat et aux adversaires et d'apporter plus de profondeur au gameplay. Cela aura évidemment une incidence sur le jeu en équipe puisqu'il sera possible de créer véritablement l'escouade parfaite en fonction du combat.

De la destruction à la construction

On ne va pas se mentir, détruire entièrement une maison pour déloger la vermine qui s'y cache est particulièrement jouissif dans Battlefield. Mais dans ce nouvel épisode, on pourra également construire! Pas comme dans Fortnite évidemment, mais tout de même, cela risque de pas mal changer le gameplay du jeu. Il sera en effet possible de placer des sacs de sable, des fils barbelés ou des systèmes anti-char. Le but étant évidemment de créer des couvertures pour se protéger des tirs ennemis. Tu peux regarder la vidéo ci-contre pour voir comment ça marche en jeu.

D'autres petites fonctionnalités vont aussi faire leur apparition. Par exemple, il sera possible de sprinter tout en étant accroupi pour éviter de se prendre une balle de sniper sortie de nulle part. Aussi, il sera possible de tirer sur les grenades au vol pour les faire exploser ainsi que les renvoyer à l'envoyeur, cadeau. Enfin, il sera possible de demander des renforts tels un bombardement ciblé ou un énorme char d'assaut capable de mettre un beau bordel sur le champ de bataille. Ces soutiens s'obtiendront grâce aux points d'escouade que tu gagneras en ravitaillant, soignant ou en réapparaissant sur tes collègues. Ils seront au nombre de sept.

Enfin, Dice assure que les armes seront encore plus réalistes que dans les précédents épisodes. Cela signifie que le recul sera une nouvelle fois très marqué et qu'elles seront très difficiles à prendre en main. C'était également le cas sur Battlefield 1 et il fallait plusieurs parties pour les manier correctement.

Nouveau mode de jeu d'envergure

En lançant le jeu pour la première fois, tu ne seras pas vraiment dépaysé. Tu retrouveras les modes de jeu que tu connais déjà: la Conquête où tu devras capturer et défendre certains points sur la carte, la Ruée où il faudra détruire des relais ou les défendre selon l'équipe, la Ligne de front, le match à mort par équipe, bref tous les grands classiques.

Mais la grosse nouveauté de Battlefield V est sans aucun doute les Grandes Opérations. On connaissait déjà le mode Opérations présent sur Battlefield 1. Le principe était d'enchainer les manches sur une carte qui s'agrandit au fil de la partie, une équipe devait défendre tandis que l'autre devait attaquer et progresser sur la carte. Dans Battlefield V, on passe à la vitesse supérieur. Ici, les joueurs vont devoir s'affronter pendant 4 JOURS sur une map évolutive qui suivra une trame narrative qui lui est propre! Chaque jour, la carte changera.

Lors du premier jour, il faudra défendre ou attaquer des objectifs. Il va falloir gérer le premier jour car en fonction du résultat de ton équipe, tu auras plus ou moins de ressources et soldats disponibles. Il faudra défendre ou capturer des drapeaux tant bien que mal. Lors du troisième jour, les avions se mêleront à la fête pour en finir. Les renforts et les ressources sont extrêmement limités, ce qui donnera un peu de piment à la chose. Si les équipes ne se départagent pas au bout du troisième jour, on part sur une dernière manche où les munitions sont limitées et où les réapparitions seront indisponibles: si tu meurs, c'est pour de bon. Et à l'inverse, le dernier soldat en vie remporte la Grande Opération. À noter que ce mode inédit ne sera pas disponible dès la sortie du jeu.

Battle Royale

C'était la surprise du chef au moment de la présentation de Battlefield V: un mode Battle Royale sera bel et bien présent dans le jeu. Cependant, il va falloir s'armer de patience puisque ce mode de jeu complètement inédit ne fera son apparition qu'en mars prochain soit 5 mois après la sortie du jeu. C'est peut-être dû au fait que ce n'est pas Dice qui développe ce fameux Battle Royale, mais bien Criterion Games. Ce mode appelé "Firestorm" rassemblera 16 équipes de 4 joueurs qui s'affronteront sur une carte gigantesque (la plus grande carte jamais créée sur Battlefield) dotée d'une multitude de véhicules différents. Bien sûr, les bâtiments seront eux aussi destructibles. À part ça, le principe reste le même que tous les Battle Royale qui existent déjà sur le marché.

Sauf qu'ici, on ne fuit plus une tempête comme dans Fortnite mais bien un gigantesque cercle de feu. En mars prochain, ça va chauffer sur le champ de bataille. Seul petit bémol que l'on peut déjà noter: il n'y aura que 64 joueurs sur la carte alors que tous les autres Battle Royale permettent à 100 personnes de s'affronter. Si la carte est aussi grande qu'on le dit, on risque de marcher des kilomètres avant de croiser quelqu'un.

Infos techniques

Concrètement, le jeu sortira le 20 novembre prochain sur PS4, Xbox One et PC. Les joueurs sur ordinateur devront débourser 59,99€ tandis que les joueurs sur consoles s'en sortent moins bien puisque le jeu coûtera 69,99€.

Il est aussi possible de précommander le jeu. Si tu optes pour cette option, tu auras un accès anticipé au jeu de base, tu gagneras 5 tenues de parachutiste, 20 éléments hebdomadaires via parachutage ainsi que des tâches spéciales à réaliser en jeu pour gagner des récompenses.

Mais tu peux aussi opter pour l'édition deluxe du jeu à 89,99€. Si tu décides de précommander cette version, tu obtiendras tous les cadeaux de la précommande de base ainsi que quelques bonus comme un set de ranger Firestorm (une tenue de soldat en somme), 5 armes issues de Battlefield 1 et un set de soldat spécial.

Si tu joues sur PC, voici la configuration minimale à avoir pour jouer au jeu:

    - OS: 64-bit Windows 7, Windows 8.1, and Windows 10
    - Processor (AMD): AMD FX-6350
    - Processor (Intel): Core i5-6600K
    - Memory: 8GB RAM
    - Graphics card (AMD): AMD Radeon HD 7850 2GB
    - Graphics card (NVIDIA): NVIDIA GeForce GTX 660 2GB
    - DirectX: 11.0 Compatible video card or equivalent
    - Online Connection Requirements: 512 KBPS or faster Internet connection
    - Hard-drive space: 50GB

Il ne reste plus qu'à attendre!

Déjà lu?

Déjà lu?