© epa

Weinstein est accusé d'avoir agressé sexuellement une jeune fille de 16 ans

1 novembre 2018

Harvey Weinstein est maintenant accusé d'avoir agressé sexuellement une mineure de 16 ans. La victime s'était installée aux États-Unis dans le but de devenir actrice.

Harvey Weinstein a été accusé ce mercredi devant le tribunal civil d'avoir agressé sexuellement une mannequin d'origine polonaise âgée de 16 ans. Et le harcèlement psychologique aurait duré plusieurs années.

La jeune actrice a débarqué à New York en vue de faire carrière dans le cinéma. Et en septembre 2002, elle rencontre le producteur Harvey Weinstein dans un évènement qui se déroulait avec son agence de mannequinat. Ils auraient sympathisé et Weinstein lui aurait proposé de l'emmener déjeuner afin de discuter de sa future carrière d'actrice. Mais au lieu de l'emmener au restaurant, il l'a fait venir chez lui, dans son appartement vide de Soho. Il a alors exigé des relations sexuelles " de manière agressive et menaçante". Et il n'a pas hésité à menacer la jeune femme de l'empêcher de mener une carrière d'actrice fructueuse si elle n'accédait pas à ses demandes.

Harcelée jusque dans son immeuble

Peu de temps après l'agression présumée, Weinstein a commencé à appeler et à envoyer des SMS à la jeune femme toutes les deux semaines, selon les documents du tribunal. Chaque fois, il la menaçait d'être la seule personne qui pouvait l'aider à devenir actrice. Et cela a duré des années. Weinstein aurait finalement permis à la jeune femme de décrocher un petit rôle dans le film Le journal d'une baby-sitter.

Quelques années plus tard, quand l'actrice a annoncé avoir un compagnon, Weinstein est devenue possessif et l'a réprimandée pour "n'être plus disponible sexuellement pour lui", toujours selon le document. Une fois, il s'est même présenté à son immeuble et a essayé d'accéder à sa chambre, mais la sécurité a refusé de le laisser monter.

La jeune femme dit avoir souffert de dépression et d'anorexie suite à cette situation. L’avocat de Weinstein, Benjamin Brafman, a également pris la parole et n'a pas hésiter à qualifier les allégations de "ridicules".

Depuis que le scandale sexuel a éclaté en 2017, plus de 80 femmes ont accusé le producteur de les avoir harcelées sexuellement. Et actuellement, les avocats du producteur de films travaillent sur un arrangement financier avec les femmes qui l'ont accusé d'agression. Ils essayent d'éviter que les victimes ne le traduisent en justice dans un procès civil.

Déjà lu?

Déjà lu?