© iStock

400 brasseries s'unissent pour créer une bière dans le but d'aider les victimes des incendies de Californie

23 novembre 2018

Un nouvel élan de solidarité se lance aux États-Unis en marge des terribles incendies qui ont touché la Californie ces dernière semaines. Et c'est plutôt insolite puisqu'il s'agit en fait de centaines de brasseurs qui se sont alliés pour créer une bière dont les bénéfices serviront à aider les victimes de la catastrophe. 

Comme c'est bien souvent le cas lorsqu'une terrible catastrophe naturelle frappe une région du monde, la mobilisation des citoyens ne se fait pas attendre. Ces dernières semaines, de terribles incendies ont frappé la Californie aux États-Unis. Alors, la brasserie Sierra Nevada a lancé une initiative plutôt géniale. Elle a en effet réussi à rassembler plus de 400 brasseries américaines pour créer une même bière IPA nommée "Resilience".

Tu t'en doutes, tous les bénéfices de la bière serviront à aider les milliers de victimes des terribles incendies de Woosley et Camp Fire. Pour rappel, ils ont déjà fait plus de 80 morts et ont forcé 52.000 personnes à fuir leur domicile. Plus de 500 personnes sont toujours portées disparues.

Recette en ligne

Tout a commencé lorsque le patron de la brasserie Sierra Nevada, Ken Grossman, a mis la recette de la bière sur son site internet. Il a ensuite appelé ses collègues à la produire pour récolter des fonds en faveur des victimes des incendies. La mobilisation est totale puisque plusieurs fournisseurs de malt ont déjà annoncé qu'ils fourniraient les brasseurs pour produire la fameuse Résilience.

En tout cas, la brasserie Sierra Nevada va commencer la production de la bière et espère brasser 2.000 tonneaux de bière, l'équivalent de 500.000 pintes. Ils prévoient ainsi de commencer la commercialisation d'ici de le début de l'année 2019. Ajoute à cela la production de tous les autres brasseurs et on pourrait bien se retrouver face à une quantité astronomique de Résilience. De quoi aider un maximum de personnes qui se retrouvent sans rien après les pires incendies qui ont touché les États-Unis depuis le début du 20ème siècle.

Déjà lu?

Déjà lu?