© Twitter alexanderdecroo, GettyImages

Une affiche de dingue au Global Citizen Festival: Beyoncé & Jay-Z, Ed Sheeran, Pharrell Williams (et De Croo) ont fait le show!

2 décembre 2018

"Le concert du siècle", la presse sud-africaine était on ne peut plus enthousiaste pour présenter son événement: le Global Citizen Festival. A raison. Cet immense concert, qui a pris place dans le FNB Stadium à Soweto, près de Johannesburg, a vu monter sur scène Beyoncé & Jay-Z, Ed Sheeran, Pharell Williams ou encore Chris Martin. Le but de l'opération? Récolter des sous pour lutter contre la pauvreté. C'était aussi l'occasion de fêter le centenaire de Nelson Mandela. Une réussite. Avec un invité bien de chez nous.

Ça doit être unique. Qu'un politicien belge se présente sur la scène d'un stade de football africain et reçoive un tel accueil, on n'avait jamais vu ça. Faut dire qu'Alexander De Croo a fait le show au Global Citizen Festival. Le ministre de la Coopération au développement est venu présenter la contribution belge à la levée de fonds mondiale. Elle vise à lutter contre la pauvreté tout autour du globe.

Un délire

Bon bien sûr, les 90.000 spectateurs n'étaient pas venus pour lui. Mais bien pour les artistes: pas moins de 26 artistes ont donné de la voix sur la scène du FNB Stadium à Soweto. Parmi eux des immenses stars: Pharrell Williams & Chris Martin ont ouvert le bal devant une foule en délire, avant qu'Ed Sheeran ne fasse tomber des cœurs. Ensuite? Place à la diva: Queen B et son cher mari, Jay-Z. Les décibels ont vite grimpé dans un stade assourdissant.

Les artistes sud-africains étaient bien sûr présents et ont parfaitement chauffé l'assemblée. Avec quelques guets stars en plus: Stormzy, Usher et bien d'autres. Un énorme show, n'ayons pas peur des mots.

Levée de fonds

La Belgique a apporté sa contribution: 43 millions pour l'égalité des sexes et 5 millions pour la lutte contre les maladies tropicales.

Le Global Citizen Festival est en fait une organisation mondiale qui vise à lutter contre la pauvreté et qui veut mettre hommes et femmes sur le même pied d'égalité. Peu importe où on se trouve sur la planète. Il s'agit d'ailleurs d'un thème qui touche particulièrement Alexander De Croo. Vendredi dernier, il a fait escale au Bénin pour présenter son livre "Le Siècle de la Femme".

Sur scène, le ministre de la Coopération au développement a tout donné. Parmi les nombreux invités et donateurs, Alexander De Croo a livré une des meilleures prestations. Confirmant ainsi sa bonhomie habituelle et naturelle.

Au total, le Global Citizen Festival a réussi son pari: récolter plus d'un milliard de dollars. Objectif rempli.

Le concert a également commémoré la disparition de Nelson Mandela, leader de la fin de l’apartheid. Le Sud-Africain aurait eu 100 ans aujourd'hui. L'apartheid a relégué les noirs comme des citoyens de seconde zone durant des décennies. Mais en 1990, Mandela est devenu le premier président noir d'Afrique du Sud, mettant ainsi fin à la discrimination en noirs et blancs. En tout cas sur papier. Des énormes disparités subsistent entre les villas de Cape Town et les nombreux townships du pays.

Départ précipité pour De Croo

Malheureusement pour lui, De Croo n'a pas pu assister au reste du show. Retour express en Belgique alors que le gouvernement fédéral est en crise. Il doit tenter, avec Charles Michel de désamorcer les tensions provoquées par le Pacte de Marrakech.

Pour rappel, la N-VA ne veut pas de ce plan breveté par l'ONU. Problème, le Premier ministre s'est engagé à le signer devant les Nations unies en septembre dernier à New York.

Queen B, reine incontestée

Déjà lu?

Déjà lu?