Louise Arbour, représentante des Nations unies pour les migrations internationales.

© epa

Le pacte migratoire approuvé à Marrakech

10 décembre 2018

Le Pacte mondial des Nations unies sur les migrations a été approuvé ce lundi à Marrakech devant quelque 150 pays réunis en conférence intergouvernementale.

Le pacte qui a bouleversé la Belgique ces derniers jours et mené à la refonte du gouvernement a été approuvé ce lundi à Marrakech. Le pacte migratoire a été adopté devant les représentants de 150 pays, dont le premier ministre Charles Michel, réunis en conférence intergouvernementale.

"Travaillons ensemble pour un avenir plus sûr, moins craintif et plus prospère tant pour nos sociétés que pour les migrants du monde", a déclaré Antonio Gutteres, le secrétaire général de l’ONU. "Ce moment est le produit inspiré d’efforts. (...) Nous ne devons pas succomber à la peur ou aux faux narratifs", a-t-il ajouté, réaffirmant que le pacte n'était pas contraignant.

"Vous pouvez compter sur nous"

"En tant que citoyen portugais, je suis un migrant à New York. Mais je n’étais pas obligé de risquer ma vie dans un voyage dangereux pour y arriver. La migration doit être un acte d’espoir et non de désespoir", avait tweeté ce matin le secrétaire général de l'ONU.

"Même si les enfants et les jeunes migrants comptent sur les États et les autorités locales pour faire le nécessaire pour mettre en œuvre le combat mondial, vous pouvez compter sur nous", a affirmé Louise Arbour, la représentante spéciale des Nations Unies pour les migrations internationales et secrétaire générale de la conférence. "Je répète. Vous pouvez compter sur nous."

Qui a approuvé?

On ne connaît pas encore la liste de tous les représentants présents à Marrakech. On sait seulement que 159 pays étaient présents mais aucune liste officielle n'est sortie. On connait seulement la liste des pays qui n'approuvent pas ce texte.

Ces derniers sont la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, l'Autriche, l'Australie, l'Italie, la Bulgarie, Israël, la Slovaquie, la Lettonie, le Chili, les États-Unie et l'Estonie.

Déjà lu?

Déjà lu?