© Twitter/Miss France

Vaimalama Chaves, celle qui était traitée de "monstre" quand elle était plus jeune, est la Miss France 2019

16 décembre 2018

Ça y est, la France a élu sa nouvelle reine de beauté qui représentera le pays toute l'année à venir. Et c'est Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, qui a été élue Miss France 2019. Une belle revanche sur la vie pour celle qui pesait plus de 80 kilos il y a 5 ans.

Il y a encore quelques années, Vaimalama Chaves regardait l'élection de Miss France à la télévision depuis Tahiti, où elle vit avec sa famille et ses 4 frères et soeurs, et rien ne la prédisposait à devenir l'une des candidates favorites du concours. Pour y parvenir, la jeune femme aujourd'hui âgée de 24 ans a dû traverser de dures épreuves puisqu'elle pesait plus de 80 kilos pour 1,78m à 18 ans.

Son adolescence n'a donc pas été une pure partie de plaisir. "Il y a eu des surnoms qui m'ont particulièrement touchée, tels que "le monstre", ou des propos comme "t'es grosse, t'es moche", dans la vie il y a des gagnants et des perdants, et je ne veux pas de perdants dans ma famille", confiait-elle à l'AFP fin novembre. "Quand on est en pleine construction identitaire, c'est vrai que ce n'est pas évident à assumer, mais aujourd'hui je suis reconnaissante d'avoir vécu ça pour être capable d'encaisser et d'être plus forte", a-t-elle ajouté ce samedi soir au Zénith de Lille lors de la prestigieuse cérémonie.

20 kilos perdus en 5 ans

Avant de se présenter à l'élection de Miss Tahiti, qui n'accepte hélas qu'un standard de fille longiligne, Vaimalama a perdu 20 kilos en seulement 5 ans. Elle a dû enchaîner les séances de sport quotidiennes, la musculation, la cardio et le surf, l'un de ses hobbies. Ainsi que de douloureuses séances de "palper-rouler", un massage qui vise à briser les graisses, expliquait-elle quelques semaines avant l'élection : "C'est très prenant, physiquement et psychologiquement, mais je m'aime plus qu'auparavant, c'est ce qui me motive".

Mais ses efforts ont payé puisque Vaimalama a été élue hier soir Miss France 2019, succédant ainsi à Maeva Coucke, la Miss France 2018. Elle s'est distinguée parmi les 30 candidates restantes qui ont défilé toute la soirée dans différentes tenues. À ses côtés, on trouve Ophély Mezino, Miss Guadeloupe, première dauphine, et Lauralyne Demesmay, Miss Franche-Comté, deuxième dauphine. À côté du podium, Morgane Soucramanien, Miss Réunion, est 4e tandis que Aude Destour, Miss Limousin, remporte la 5e place et est la dernière finaliste.

La jolie brune au regard clair a déjà plein de projets en tête. Dans un premier temps, elle compte mettre entre parenthèses son job de community manager qu'elle exerce actuellement dans une salle de sport, de manière à profiter pleinement de son règne. Ensuite, elle qui est diplômée d'un master en management se voit peut-être devenir un jour professeure de marketing.

Une revanche pour sa région également

En tout cas, elle porte déjà un message d'espoir fort pour les jeunes. "Mon physique d’adolescente n’était pas celui d’une miss et les jugements étaient constants. Aujourd’hui, je pense à tous ces adolescents qui souffrent et j’ai envie de leur dire qu’il y a toujours un après, et qu’il y a toujours un meilleur. Je suis celle que je suis, plus forte avec une estime de moi-même restaurée, sachant supporter la critique parce que j’ai traversé ces épreuves. Elles m’ont construites et font partie de mon histoire et de moi", déclarait-elle à Paris Match avant l'élection.

Un message d'espoir aussi pour sa région, puisqu'elle est seulement la 4e Miss Tahiti à être élue Miss France. Et la dernière Tahitienne à avoir remporté la couronne était Mareva Galanter, il y a de cela 20 ans!

Voici quelques photos de la nouvelle Miss France

Tu peux la suivre sur son compte Instagram ici

Et voilà la première dauphine, Miss Guadeloupe

La deuxième dauphine, Miss France-Comté

La 4e finaliste, Miss Réunion

Et enfin la 5e finaliste, Miss Limousin

Déjà lu?

Déjà lu?