© iStock

Le Royaume-Uni interdit la vente de chiots et de chatons pour lutter contre l'exploitation animale

26 décembre 2018

Pour lutter contre l'exploitation animale, le gouvernement britannique a annoncé dimanche que la vente de chiots et de chatons de moins de six mois sera interdite en animalerie. Pour en acheter un, il faudra se tourner vers un éleveur ou un refuge. 

Tout est parti d'un constat: l'élevage intensif de chiots et de chatons mène à des dérives. Les petits animaux craquants sont élevés dans des conditions qui n'ont rien d'adorables. La vente d'animaux bébés est si rentable qu'un véritable trafic est né: "le trafic d’animaux est devenu le troisième trafic au monde", indique l'association 30 millions d'amis.

Pour lutter contre les "conditions de bien-être déplorables rencontrées dans l'élevage de chiots", le Royaume-Uni a donc décidé d'interdire la vente de chiots et de chatons de moins de six mois dans les animaleries. "Cela signifiera que toute personne cherchant à acheter ou à adopter un chiot ou un chaton de moins de six mois devra traiter directement avec l'éleveur ou avec un centre de traitement des animaux", annonce le ministère britannique du Bien-être animal (DEFRA) dans un communiqué de presse.

Lucy's Law

Cette nouvelle mesure sera effective en 2019. Elle porte le nom de Lucy's Law (la loi de Lucie), en l'honneur d'une Cavalier King Charles Spaniel qui avait été sauvée d'un élevage de chiots au pays de Galles en 2013. (Voici son compte Instagram.) Ayant passé la majeure partie de sa vie dans une cage, elle ne pouvait plus se reproduire car ses hanches avaient fini par se souder avec le manque de mouvement.

C'est une certaine Lisa Garner qui, après l'avoir ramenée chez elle, a lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux pour demander aux Britanniques de changer leur façon de traiter leurs animaux domestiques. L'animal est mort en 2016 mais la campagne lancée par sa propriétaire a eu un tel impact que deux années après sa mort, le gouvernement a décidé de transformer les exigences de cette campagne en la loi de Lucie.

Le message du ministre du Bien-être animal David Rutley

Nous annonçons aujourd’hui l’interdiction des ventes de chiots à des tiers. Le ministre du Bien-être animal David Rutley, a déclaré: "L'interdiction de la vente de chiots et de chatons à des tiers fait partie de notre engagement à veiller à ce que les animaux de compagnie tant aimés du pays prennent un bon départ dans la vie."

Déjà lu?

Déjà lu?