© epa

Le Krakatau risque une nouvelle éruption. Voici pourquoi le monde entier retient son souffle

27 décembre 2018

Le ministère indonésien de la Géologie est à nouveau rentré en phase d'alerte car une nouvelle éruption de l'Anak Krakatau allant du niveau 2 au niveau 3 menace de se produire. Les autorités ont détourné tous les vols. La précédente éruption majeure du volcan, en 1883, a été ressentie dans le monde entier et a provoqué un immense désastre.

L'activité du volcan indonésien Anak Krakatau ne cesse de s'intensifier. La zone autour de la montagne où personne n'est autorisé à venir a été étendue. Selon le contrôle du trafic aérien indonésien, les avions doivent rester à l'écart de cette zone à cause des nuages de cendres provenant de l'Anak Krakatau.

Le ministère indonésien de la Géologie a lancé une alerte pour une nouvelle éruption allant du niveau 2 au niveau 3. La zone de danger autour de la montagne a été étendue de 2 à 5 kilomètres. Les habitants et les touristes ne sont pas autorisés à se rendre dans cette zone.

Samedi, une éruption relativement faible de l'Anak Krakatau a provoqué un tsunami dans le détroit de Sunda. Au moins 500 personnes ont été tuées dans les zones côtières de Java occidental et au sud de Sumatra. Les autorités indonésiennes craignent une éruption beaucoup plus importante. Il est donc conseillé aux résidents de rester à au moins 500 mètres de la côte.

27 août 1883

Le Krakatau est un volcan actif en Indonésie, situé dans le détroit de la Sunda entre Java et Sumatra. Le volcan est surtout connu pour sa forte éruption de 1883. Le lundi 27 août 1883 au matin, une grande éruption du Krakatau a eu lieu. La montagne s'est levée, s'est déchirée et s'est effondrée, et la mer s'est déversée dans le trou béant. Cela a entraîné une éruption catastrophique. L’explosion avait un indice d’explosivité volcanique (IVE) estimé à 6 et aurait été environ quatre fois plus importante que celle de la Tsar Bomba, la plus puissante bombe nucléaire jamais explosée.

Un tsunami de 30 mètres de haut est apparu. Le raz de marée a inondé les rives de Java et de Sumatra. Plus de 36.000 personnes sont mortes et des villes et des villages entiers ont été emportés. Les hautes vagues ont projeté des navires à plusieurs kilomètres à l’intérieur des terres. La houle a été ressentie jusque dans la Manche entre l'Angleterre et la France.

Baisse de la température mondiale de 1,2 degrés

Un nuage de cendres s'est élevé de la montagne et s'est répandu sur 50 kilomètres, plongeant les environs dans l'obscurité la plus totale. À cause de l'énorme quantité de poussière qui s'est retrouvée dans l'atmosphère, la température mondiale moyenne a baissé de 1,2 degrés Celsius l'année suivante.

L’éruption était si violente que les tympans des marins présents dans les alentours ont éclaté. Le rugissement et le boom étaient audibles en Australie et même sur l'île de Rodriguez. Les ondes de choc dans l'atmosphère étaient si puissantes qu'elles ont été enregistrées sept fois. La moitié des enregistrements étaient des vagues partant de Krakatau, l’autre moitié étaient celles qui revenaient à Krakatau après avoir fait le tour de la Terre. Au total, les vagues ont fait 3,5 fois le tour de la Terre.

Actif en permanence depuis 2007

La montagne de Krakatau, qui était haute de 813 mètres, a disparu en grande partie sous la surface de l'eau. Trois petits morceaux d'île sont restés. Des activités volcaniques sous-marines ont été observées en juin 1927. Au début de 1928, une nouvelle île volcanique a émergé à l'endroit où se trouvait le Krakatau, mais l'érosion l'a rapidement fait disparaître. Ce processus a été répété deux fois, mais depuis août 1930, l'accrétion est plus forte que l'érosion et l'Anak Krakatau ("l'enfant de Krakatau") continue de croître. Depuis les années 50, il pousse avec une moyenne de 13 cm par semaine ou 6,8 mètres par an. . La nouvelle île a maintenant plus de 400 mètres de haut et peut - lorsque les circonstances le permettent - être visitées par les touristes.

Depuis octobre 2007, le volcan est actif de façon quasi permanente avec des éruptions parfois petites mais aussi parfois plus grandes, générant des nuages de cendres, des tremblements de terre et des coulées de lave.

Déjà lu?

Déjà lu?