On ne dirait pas mais il s'agit bien d'une graine de coton qui germe.

© Chongqing University

La Chine est en train de réaliser la toute première expérience biologique à la surface de la Lune

15 janvier 2019

La Chine s'est lancée à la conquête de l'espace et le monde entier est au courant. L'Empire du Milieu a récemment posé une sonde sur la face cachée de la Lune, mais il ne s'est pas arrêté là. Les chercheurs chinois ont réussi à faire germer des graines de coton dans un petit robot qui est toujours sur notre satellite naturel. 

Au tout début de l'année 2019, le 3 janvier précisément, la Chine a envoyé sa sonde Chang'e 4 sur la face cachée de la lune et réalisait ainsi une première dans l'histoire de l'humanité. Mais l'Empire du Milieu ne comptait pas s'arrêter là et a prévu plusieurs expériences à réaliser sur notre satellite naturel.

L'une d'entre elles consiste à faire germer des graines de cotons dans un robot posé sur la Lune. Et l'expérience est pour le moment un succès, ce qui est plutôt cool. Par contre, on peut s'interroger sur l'utilité de cette expérience et c'est plutôt simple: la Chine veut déterminer s’il sera un jour possible de manger des pommes de terre sur la Lune.

Première expérience biologique lunaire

En fait l'expérience est plus complexe que ça. Dans ce robot posé sur la lune se trouvent 3kg de plusieurs éléments biologiques: des graines de pomme de terre, de coton, de colza, d'arabette des dames (un cousin du cresson), mais aussi de la levure et des oeufs de mouches. Tout cela va créer un petit écosystème tout à fait inédit pour la lune: en se développant les oeufs de mouche vont dégager dioxyde de carbone qui sera consommé par les patates qui dégageront elles-mêmes de l'oxygène.

Cet oxygène sera ensuite consommé par les oeufs. Grâce à cet écosystème, les chercheurs espèrent faire pousser des plantes ou des légumes sur la lune, ce qui serait une bonne nouvelle pour toutes les personnes qui espèrent coloniser un jour le satellite. Selon le professeur Liu Hanlong qui participe à l'étude, ce sont les graines de coton qui ont germé en premier, suivies par celles de colza et de pomme de terre.

Il ne reste plus qu'à patienter pour découvrir comment va évoluer ce mini-écosystème et savoir si cultiver des patates sera un jour possible sur l'astre qui observe notre planète depuis la nuit des temps.

Déjà lu?

Déjà lu?