Il est désormais possible de bloquer les artistes que tu ne peux plus entendre sur Spotify

22 janvier 2019

Il y a des artistes comme ça qu'on ne plus entendre sous peine de faire un malaise auditif. C'est bien souvent le cas quand un chanteur ou une chanteuse passe environ 15 fois par heure à la radio. Ou alors, quand un artiste est empêtré dans une affaire judiciaire grave. Pour préserver ta santé mentale, il est désormais possible de bloquer n'importe quel artiste sur Spotify. 

Tout part d'un documentaire diffusé par une chaîne américaine début janvier concernant le chanteur R. Kelly. Plusieurs femmes y témoignent et accusent l'interprète de I Believe I can fly d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures et d'en avoir fait des esclaves sexuelles.

Juste après la diffusion, un mouvement s'est créé sur les réseaux sociaux via le hashtag #MuteRKelly. Le but étant que les plates-formes de streaming comme Spotify boycottent l'artiste et empêchent les utilisateurs de l'écouter.

Finalement, la plate-forme suédoise a laissé ses utilisateurs choisir: il est désormais possible de bloquer n'importe quel artiste. Ainsi, Spotify ne se positionne pas en tant que censeur et ne prend pas position dans cette affaire. La plate-forme évite également ainsi toute forme de débat et de conflit avec les labels et les producteurs des artistes.

Plus de revenus

Ainsi, si tu décides de bloquer un artiste, les morceaux de celui-ci ne seront plus joués dans tes playlist même si ils y figurent toujours. Tu pourras toujours accéder au profil de l'artiste si tu fais le choix de lui laisser une seconde chance. C'est tout de même une bonne manière de punir un chanteur puisqu'en n'écoutant plus ses morceaux, tu ne lui donnes aucun revenu. Et dans le cas de R.Kelly, des milliers de personnes risquent de le mettre au placard, ce qui serait un gros manque à gagner pour lui.

L'année dernière, Spotify avait été plus radical en supprimant tous les morceaux de XXXTentacion et de R.Kelly des playlist forgées par les algorithmes. Les deux hommes étaient alors tout deux empêtrés dans des affaires judiciaires. Finalement, le géant suédois du streaming avait fait marche arrière peu après le décès de XXXTentacion. Il faut dire que plusieurs grands noms de la musique comme Kendrick Lamar et Kanye West s'en étaient pris à Spotify en demandant que l'on dissocie la musique et la vie privée.

Désormais, ce sont aux auditeurs de trancher. Pour l'instant, la fonctionnalité est en phase de test sur la dernière version de l'application iOS mais elle ne devrait par tarder à arriver pour tous les utilisateurs. Alors, tu as déjà un artiste dans le viseur?

Déjà lu?

Déjà lu?