Christina Koch disant au revoir avant de rejoindre l'ISS. 

© epa

Faute de combinaison taille "M" sur l'ISS, la NASA annule la première expédition dans l'espace 100% féminine

26 mars 2019

L'expédition était prévue depuis longtemps: les astronautes Christina Koch et Anne McClain devaient toutes les deux s'aventurer dans l'espace pour réaliser une opération de maintenance dans la Station Spatiale Internationale. Malheureusement, cette expédition historique n'aura pas lieu...à cause d'un manque de combinaison. 

Le vendredi 29 mars devait être une date historique, celle où deux femmes devaient sortir dans l'espace en même temps pour effectuer une opération de maintenance sur la Station Spatiale Internationale. Christina Koch et Anne McClain devaient ainsi marquer l'histoire en devenant les premières femmes à réaliser une sortie dans l'espace exclusivement féminine.

Mais ce lundi, la NASA a décidé d'annuler l'opération et ce, pour une raison pour le moins inattendue: il n'y a tout simplement pas assez de combinaison taille M pour pouvoir équiper correctement les deux astronautes. Du coup, Christina Koch s'aventurera dans le vide sidéral en compagnie de son collègue Nick Hague.

C'est d'ailleurs en effectuant une sortie avec ce dernier la semaine dernière que Anne McClain s'est aperçue du problème. Elle s'est rendue compte que la taille M de la partie supérieure de sa combinaison était plus adaptée pour une sortie spatiale. "Comme un seul torse de taille moyenne peut être préparé d'ici vendredi 29 mars, Koch le portera", a donc prévenu la NASA.

Une bavure surprenante de la part de la NASA

Ce qui caractérise la NASA et toutes les autres agences spatiales d'ailleurs, c'est la rigueur dont elle fait preuve pour préparer n'importe quelle opération ayant un quelconque rapport à l'espace. C'est normal puisqu'une simple erreur peut avoir des conséquences catastrophiques. Mais ce coup-ci, ils ont été incapables de prévoir un problème qui semble si anodin sur le papier.

La NASA s'est évidemment justifiée: "Nous faisons de notre mieux pour anticiper les tailles des combinaisons dont aura besoin chaque astronaute, en fonction de la taille avec laquelle il s'est entraîné" explique Brandi Dean, la porte parole de l'agence, "Mais la taille peut évoluer quand ils sont en orbite, en raison des changements que la vie en micropesanteur peut provoquer dans le corps." Bon. Et bien, l'histoire attendra encore quelques semaines ou mois. En attendant, il y a une combinaison à régler et à envoyer à l'ISS. Mais pour des raisons de sécurité évidente, il était bien plus raisonnable de changer les astronautes pour cette sortie plutôt que de risquer une catastrophée liée à un problème de combinaison.

Déjà lu?

Déjà lu?