© Twitter @MR_officiel

Dans un nouveau spot de campagne, le MR s'en prend à Ecolo à coup de "fake news"

7 mai 2019

Si tu en doutais encore, la campagne en vue des élections du 26 mai bat son plein. Ce mardi 7 mai, le MR a sorti un spot flambant neuf concernant l'agriculture. Un spot qui relève surtout de l'attaque envers Ecolo, accusé de vouloir taxer la viande. Une information pourtant démentie par les Verts. 

En vue des différents scrutins du 26 mai prochain, le MR met le paquet pour sa campagne. Annoncé en recul dans les sondages, le parti de Charles Michel doit redresser la barre. Pour y arriver, les libéraux semblent avoir choisi la stratégie de l'attaque. C'est ce que l'on peut conclure du dernier spot de campagne publié par le compte Twitter officiel du parti.

Ce spot flambant neuf traite en effet de la question de l'agriculture. Dès les premières secondes de la vidéo, le MR tranche dans le vif: on y voit un boucher s'adresser à une cliente en lui disant "Profitez-en car ce sera bientôt beaucoup plus cher (...) Avec les verts, toujours plus cher!" Une façon de dire qu'Ecolo compte taxer la viande si le parti écologiste arrive au pouvoir.

S'en suit quelques scènes un peu gênantes (on leur en veut pas, on est pas tous né acteur), où Sabine Laruelle (ex-ministre) promet que le MR ne laissera jamais passer ça et que son parti privilégie une "agriculture créative, innovante et encore plus respectueuse de l'environnement et de la biodiversité". On termine ce spot avec le slogan "Alors moi, au vert j'espère, je préfère le bleu je veux". Bien envoyé.

Ecolo dément

En gros, on se retrouve avec une vidéo d'1min10 qui ne fait que s'attaquer au programme des Verts. Mais on dirait qu'une erreur se soit glissée dans le discours du parti. En effet, Ecolo a démenti sur son vite vouloir taxer la viande et les agriculteurs. En fait, les Verts expliquent vouloir promouvoir les produits bio en priorité: "Pour nous, la transition vers un modèle agro-écologique est nécessaire. Ce modèle passe par le bio, les circuits courts, une production relocalisée, plus saine, et des produits les moins transformés possibles. Cela signifie également des agriculteurs, des producteurs, des éleveurs mieux valorisés et mieux rémunérés (...) Du côté des consommateurs, nous proposons une TVA 0% pour tout produit non transformé certifié bio. Du côté de la production, nous voulons encourager et faciliter l’accès à la certification bio pour les (petits) producteurs" peut-on lire sur le site du parti.

Par contre, on peut tout de même lire ceci dans le programme des Verts: "Rendre les choix écologiques moins chers en augmentant la fiscalité sur les services et produits polluants, en supprimant les subsides dommageables, en appliquant le principe du pollueur-payeur et en abaissant la fiscalité sur les services produits écologiques (...) La fiscalité environnementale fait partie de l’ensemble des mécanismes financiers incitant au changement comportemental des acteurs économiques, qu’ils soient producteurs, intermédiaires ou consommateurs, au travers par exemple d’une taxe sur les produits polluants, de dispositifs de tarification, de subventions, etc". Or, les Verts, que ce soit Ecolo ou Groen, considèrent la viande comme produit polluant, au même titre que tout un tas d'autres produits, même si cela n'apparait nul part dans le programme d'Ecolo.

Sur La Première ce mercredi matin, Alain Maron, tête de liste Écolo pour le Parlement bruxellois est revenu sur cette histoire de viande: "On encourage de plus en plus à consommer moins de viande et à la consommer mieux. Mais taxer la viande ne figure pas dans le programme. Il n'y a pas de raison qu'elle soit plus chère. On veut par exemple des 'veggie day' dans les cantines scolaires ou des choses comme ça, ça c'est vrai."

Des retours mitigés

Mais de son côté, le co-président d'Ecolo Jean-Marc Nollet expliquait dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche que les Verts ne comptaient pas rajouter une pression fiscale sur les citoyens: "Notre programme, tel qu’il a été déposé au niveau du bureau fédéral du plan, est équilibré. Il n’y a pas de taxes en volume supplémentaires. Ce que nous faisons, c’est que nous prenons des moyens qui sont actuellement attribués, par exemple, aux grosses voitures, et que nous les transférons vers les transports en commun. Il n’y a donc pas, dans le programme des écologistes, d’augmentation de la pression fiscale."

D'ailleurs, le co-président des Verts, toujours très vif sur Twitter, n'a pas manqué de réagir à ce nouveau spot du MR, son meilleur ennemi de cette campagne (voir screenshot ci-contre). Il n'est pas le seul: il est difficile de trouver des commentaires positifs sous la vidéo postée sur le réseau social à l'oiseau bleu. Cette petite gueguerre risque bien de continuer jusqu'au 26 mai et plus si affinités!

Déjà lu?

Déjà lu?