© Twitter @lajoliverie

Le futur? Une école française présente une voiture capable de parcourir 3.771km avec un litre d'essence

11 mai 2019

Ce n'est qu'un prototype mais il pourrait, pourquoi pas, façonné le futur de l'automobile. Ce vendredi, l'école de la Joliverie (Saint-Sebastien, France) a présenté Microjoule 5, une voiture un peu spéciale capable de parcourir plus de 3.700 kilomètres avec l'équivalent d'un litre d'essence. Pour le confort, on repassera mais c'est encourageant pour la suite. 

35 kilos, une seule place très étroite et anxiogène et un design digne d'une fusée du futur: voici Microjoule 5, un prototype de voiture créé par les étudiants et enseignants de l'école de la Joliverie de Saint-Sebastien en France. À première vue, ce véhicule étrange ne fait pas vraiment envie. Mais quand on s'intéresse à ses performances, ça devient tout de suite plus intéressant.

En effet, Microjoule 5 excelle en matière de consommation. C'est simple: elle est capable de parcourir plus de 3.700 kilomètres avec l'équivalent d'un litre d'essence. Tout cela est excitant mais comme tu peux le voir sur les photos, tu n'es pas prêt de voir cette voiture sur les routes de si tôt.

35 ans de recherches

Pour arriver à un tel résultat, il a fallu pas moins de 35 ans de recherche et 4 autres prototypes. Le dernier en date, Microjoule 4, datant de 2006 déjà. L'optimisation de la forme du véhicule qui est certes inconfortable mais extrêmement aérodynamique, a nécessité 1.000 heures de tests en soufflerie. "On a réussi à minimiser les résistances à l’air ainsi qu’à alléger le véhicule de plus de 10 %, se félicite Mickael Fardeau, l’un des responsables du projet (en vidéo dans le tweet ci-contre). C’était un vrai défi car il fallait en même temps améliorer la rigidité du châssis, afin de rendre le véhicule plus performant notamment dans les virages."

Le staff en a fait du chemin car en 1985, quand ce projet pédagogique (!) a commencé, le premier prototype ne parvenait qu'à parcourir 400 kilomètres avec un litre de gasoil, ce qui est tout de même admirable. Depuis, ces voitures capables de rouler jusqu'à 35 km/h raflent tous les prix possibles et imaginables, comme le rappelle Philippe Maindru, qui a lancé ce projet: "Nous avons gagné tous les Shell eco Marathon avec un record absolu de 3.771 km avec un seul litre d’essence. Avec Microjoule 5, on espère remporter cette fois le record mondial en BioGNV, qui s’établit pour le moment à 1.790 km » Le verdict tombera la semaine prochaine à Valenciennes, au 3e trophée GRT Gaz."

Source d'inspiration

Si Microjoule ne risque pas d'intéresser les familles pour des longs voyages en voiture jusqu'à la mer, l'équipe derrière le projet espère bien inspirer les grands constructeurs traditionnels d'automobiles. "Il va forcément y avoir des avancées même si aujourd’hui les procédés industriels de Microjoule ne sont pas adaptés pour faire du volume », estiment Julien et Antoine, élèves en BTS Moteur et combustion interne, qui ont notamment dessiné les pièces du prototype. "Les solutions pour moins consommer, on les connaît : il faut une voiture petite, légère, qui ne roule pas vite", regrette Philippe Maindru. "Pourtant, malgré les grandes intentions, les constructeurs font aujourd’hui tout le contraire: des SUV bourrés d’électronique pour pouvoir transporter toute la petite famille."

La question des véhicules de demain est donc toujours aussi compliquée car elle implique des sacrifices: la perte de confort, de places et de vitesse. Mais qui sait, avec les technologies qui se développent, peut-être qu'un jour les Hommes seront capables de faire d'une pierre quatre coups.

Déjà lu?

Déjà lu?