© Kristina Flour

Uber lance une fonction pour demander au chauffeur de se taire

15 mai 2019

Si tu utilises Uber Black, tu n'auras bientôt plus la nécessité d'avoir aucun contact humain avec ton chauffeur. 

C'est déjà arrivé à tous ceux qui ont l'habitude de prendre un VTC en rentrant de soirée. T'es fatigué, à deux doigts de t'endormir sur la banquette arrière, t'as du mal à garder les yeux ouverts et tu n'as pas la force de faire la conversation avec ce parfait inconnu qui te ramène chez toi. Souvent, le chauffeur est compréhensif, d'autant plus que tu n'es sans doute pas la première personne à manquer de faire un somme dans sa voiture. Mais une nouvelle fonctionnalité dans l'application Uber vient pousser le vice encore plus loin: tu n'as plus à faire comprendre, implicitement ou explicitement, que tu n'as pas envie de papoter: l'application s'en occupe pour toi.

Uber Black, un pas en plus vers le luxe

L'option n'est disponible pour l'instant qu'aux Etats-Unis, et est accompagnée d'une petite série de nouveautés: choisir la température du véhicule, indiquer qu'on aimerait bien faire une sieste, ou s'il est nécessaire de porter ses bagages. Renforcer le côté "luxe" du service Uber Black, qui coûte le double du Uber classique, c'est à présent le cheval de guerre de cette entreprise de VTC.

Peut-être également une tentative de faire remonter sa côte en bourse, qui a chuté aussi vite qu'elle y est rentrée. Depuis le 10 mai, la cotation a perdu 10% de sa valeur, en passant de 45 dollars l'action à 40 dollars.

Déjà lu?

Déjà lu?