© Getty

À cause d'eaux trop chaudes et de la prolifération d'algues, 8 millions de saumons sont morts en Norvège

23 mai 2019

C'est tout simplement une catastrophe: en Norvège, à cause des eaux trop chaudes, des algues ont poussé à une vitesse incontrôlable. Résultat: tous les saumons d'élevages sont morts asphyxiés. On parle ici de 8 millions de poissons exterminés. Une catastrophe écologique mais aussi économique pour la Norvège. 

Quand toutes les conditions sont réunies, les algues font partie des végétaux qui poussent le plus vite. Les Norvégiens s'en sont rendus compte à leurs dépens. En effet, dans un élevage de saumons norvégiens, 8 millions de poissons sont morts asphyxiés par les algues qui se sont collées à leurs branchies. C'est tout simplement une énorme catastrophe.

Et encore une fois, les changements climatiques sont en cause puisque les eaux norvégiennes sont anormalement chaudes à cette période de l'année, ce qui a permis la prolifération des algues qui sont plus à l'aise quand l'eau se réchauffe. Si les poissons sauvages peuvent éviter ce problème en se déplaçant, ce n'est pas le cas des saumons d'élevage qui étaient prisonniers de leur enclos, en plus des algues.

Catastrophe écologique...et économique

Évidemment, une perte de 8 millions de saumons est une véritable catastrophe écologique puisque cette espèce est depuis quelques années en voie de disparition. Il faut dire que la consommation de ce poisson a triplé depuis les années 1980 selon la WWF. Les chiffres qui vont suivre font mal à lire: la Norvège, et donc la planète, vient de perdre 40 000 tonnes de saumon d'élevage.

Ce sont donc 8 millions de saumons qui ne se retrouveront pas dans les magasins du monde entier. En gros, la Norvège a fait une croix sur environ 227 millions d'euros. D'ailleurs, ce pays scandinave est le plus grand exportateur de saumons au monde et cette catastrophe va mettre un sacré coup de frein à sa croissance économique. Et surtout, le prix de ce poisson devrait rapidement grimper pour les consommateurs.

Selon Lars Konrad Johnsen, un analyste chez Fearnleys, une banque d’investissement spécialisée dans les industries maritimes, la Norvège va voir sa croissance diminuer de moitié: "Si les pertes nettes se situent entre 20 et 30 000 tonnes, cela signifie que vous perdrez environ la moitié de la croissance qui devait se produire cette année - et cela affectera sans doute les prix." En 2018, la Norvège a exporté 1,24 millions de tonnes de saumons et le pays s'attendait à atteindre les 4% de croissance en cette année 2019.

De l'élevage douteux

Mowi, une entreprise norvégienne, est la plus grande société salmonicole du monde et fait actuellement l'objet d'une enquête. Elle est soupçonnée d'utiliser à outrances des médicaments pour lutter contre les maladies qui touchent les saumons dans les élevages écossais dont elle est propriétaire. On parle ici de produits chimiques qui menacent l'environnement marin.

En fait, Mowi tente de lutter, entre autres, contre la prolifération des poux de poissons (oui, ça existe) qui s'attaquent aux saumons d'élevage. Le mois dernier, Mowi annonçait que la quantité de poissons infesté avait diminué de 36% en un an mais à quel prix? Ce genre de pratique nuit en effet à la population de saumons sauvages déjà en danger à cause du réchauffement climatique, cette population a d'ailleurs atteint son niveau le plus bas de toute l'histoire.

Désert marin

Cela s'explique par le fait que ces élevages sont généralement installés dans des zones de reproductions des poissons sauvages. Et avec de l'eau remplie de produits chimiques, les côtes anglaises notamment sont devenues de véritables "no fishs land".

"Il n’y a pratiquement plus de stocks de poisson sur la côte ouest. C'est devenu presque un désert marin, et l'utilisation de ces produits chimiques (issus de l'industrie salmonicole) n'a pas aidé à la situation - ils l'exacerbent" explique pour The Independent Alastair Sinclair, coordinateur national de la Fédération écossaise des pêcheurs de Creel.

Déjà lu?

Déjà lu?