© Space X

Space X compte coloniser Mars dès 2018 et ça pourrait vraiment marcher

28 avril 2016

Coloniser Mars, puis organiser des vols commerciaux jusqu'à la planète rouge, cela a toujours été l'objectif d'Elon Musk, le CEO de Space X. C'est pourquoi le centre de recherches a dévoilé son dernier bébé super hi-tech: le Red Dragon. Cette navette spatiale devrait se poser sur Mars en 2018 avant de continuer son exploration de l'espace.

Des navettes commerciales qui feront Terre-Mars comme on prend le train pour Berlin? Elon Musk y croit. C'est pourquoi le directeur du centre de recherches privé Space X va envoyer une navette spatiale sur la planète Mars en 2018. Celle-ci n'emportera pas de passagers mais elle devrait observer le paysage pour voir s'il est possible de construire une base spatiale.

Le modèle de navette est le Dragon. En 2012, le premier modèle de Dragon avait emporté des clients jusqu'à la Station spatiale internationale. Cette fois-ci, Space X a parlé de Red Dragons, en référence à la planète rouge. Et ils seront nombreux.

Coloniser Mars

Les Red Dragons, c'est une flotte de navettes qui feront des allers-retours entre la Terre et Mars. Ces vaisseaux spatiaux exploreront la planète rouge afin d'évaluer si une grosse quantité de matériel peut y être déposée. Elon Musk n'en démord pas: il veut coloniser Mars et y construire une ville martienne. En début d'année, le milliardaire à la tête de Space X avait d'ailleurs déclaré à Hong-Kong: "Mars est la seule planète sur laquelle nous pouvons réellement construire une ville autonome."

La navette Dragon en résumé

© Space X

Le Dragon est un modèle de navette qui assure déjà la liaison entre la Terre et la Station spatiale internationale. Avec un volume de 11m3, elle peut transporter des clients et des marchandises. Pour ces vols, elle est propulsée avec le lanceur Falcon 9. Mais pour rejoindre Mars, elle sera lancée avec un modèle de fusée plus puissant: le Falcon Heavy.

"Dragon 2 est conçu pour pouvoir atterir n'importe où dans le système solaire. La mission Red Dragon Mars est le premier vol d'essai, " explique Elon Musk dans le tweet ci-contre.

Après Mars, l'univers

Les Dragons ne devraient pas se contenter d'explorer Mars. Selon Musk, ces vaisseaux sont conçus pour aller beaucoup plus loin dans le système solaire. La planète Mars ne serait en fait qu'une base pour lancer les explorations vers l'inconnu.

Le but final de Musk est d'envoyer des humains dans l'espace et de les faire payer pour ça. Mais pour l'instant, les vols spatiaux commerciaux ne devraient pas dépasser la Lune. Comme le dit le CEO: "je ne recommande pas le transport des astronautes au-delà de la région Terre-Lune. Ce ne serait pas amusant pour les longs trajets."

Sources: Space X, The Observer

Déjà lu?

Déjà lu?