© iStock

21 choses qui t'arrivent à chaque fois que tu prends l'avion avec Ryanair

18 mai 2017

Enfin, c'est l'été. Tu as deux semaines pour te taper des vacances à l'autre bout de l'Europe - Slovénie, Portugal, Grèce… - et tu trépignes d'impatience. Tu cherches un vol pas cher et tu trouves exactement le vol que tu voulais sur... Ryanair. Et là, ces 21 choses t'arrivent forcément.

1. D'abord, acheter ton ticket. Tu stresses à mort pour ne pas cocher une mauvaise case

Entre la promo hôtel, l'offre de location et cette assurance incompréhensible… il faut faire super gaffe.

2. Puis tu re-check une cinquantième fois chaque étape pour être certain que tu ne t'es pas fait entuber

Le bon vol, la bonne heure, le bon poids de bagages. OK!

3. Et tu paies. Par carte de crédit, forcément. Là, tu découvres que t'as 20€ de frais supplémentaires

Bor**l de #@!?)= merde.

4. Tu dois alors attendre que la fucking confirmation arrive sur ton fucking mail pour pouvoir t'enregistrer en ligne

Un fucking temps d'attente qui te permet de réviser ton dictionnaire d'insultes.

5. Bien sûr, quand cette confirmation arrive, tu as déjà oublié que tu devais t'enregistrer

Ne pas imprimer sa carte d'embarquement = €€€€€€€

6. Le jour avant le départ, tu te souviens de tout ça et tu imprimes tout au dernier moment

Tu évites de gros frais supplémentaires. Car 30€ pour imprimer un billet d'avion, ce n'est pas si cheap que ça, N'EST-CE-PAS-HEIN?!?

7. Jour J: aéroport. Tu stresses toujours à l'idée que ta valise soit + grosse et + lourde que prévue

Elle DOIT rentrer dans ce foutu cadre près du check-in.

8. Et tu ne retrouves plus ce fucking Boarding Pass

:-(...

9. Ah si, en fait. Tu l'avais plié en quatre et oublié dans une arrière poche de ton sac

:-D.

10. Là, tu te tapes les 45 minutes de files pour le détecteur de métaux

L'occasion de ressortir ton dico d'insultes.

11. Et il y a toujours un rigolo devant toi qui va faire une blague un peu pourrie devant les contrôleurs

Soit une référence à la drogue, soit une référence au cul et à la fouille corporelle.

12. Direction salle d'attente. Au moment d'embarquer, tu te rappelles que certains payent pour être les premiers dans l'avion

Chez Ryanair, tout se paie, surtout les embarquements prioritaires. Du coup, tu fais partie des derniers à embarquer.

13. Alors que d'autres ont vraiment des valises monstrueuses. Tu stresses à l'idée de n'avoir plus de place pour tes petits 20kg réglementaires

Faire tout le vol avec ta valise sur les genoux = le BAD version 3500²²²

14. Mais au final ça va. Tu ne dois négocier un espace pour ta valise qu'avec 5 autres passagers

Parfois 20, mais ça dépend des vols ;-).

15. Tu te cales dans ton siège, les genoux un peu coincés et les coudes sur une moitié d'accoudoir

Les joies du low-cost.

16. L'avion démarre, tes paupières deviennent lourdes, tu commences à t'assoupir...

Cool, le voyage sera rapide.

17. ... Tu entends vaguement les hôtesses et les stewards présenter les gestes de sécurité

Les pauvres, personne ne les écoute.

18. … Et soudain, une grosse annonce publicitaire te réveille en sursaut

Bières, bonbons, sandwichs, jeux de cartes, livres à colorier, Sudoku…

19. Même si tu n'as pas faim, ni soif, tu finis par craquer

Une canette de bière à 4,50 euros ou un panini à 5,50 euros.

20. Enfin, tu atterris. Là, c'est le gros bonheur

Tu ne dois pas attendre tes fucking bagages vu que t'as tout pris en cabine. Les joies du low-cost bis.

21. Mais à la fin, quand on te demande si ton vol s'est bien passé, tu as tout oublié

"Super bien. Super vite. Pas de souci."

Évidemment que c'était bien. Quand tu atterris dans un nouveau pays, tu es tellement content que tu oublies tout. Allez, bon vol!

Déjà lu?

Déjà lu?