© iStock

21 phrases que seuls les grimpeurs utilisent

12 septembre 2017

On la fait en moule? Prends-moi bien sec alors... Donne-moi du jus... Ces phrases vous semblent un peu cochonnes? Si ça n'est pas le cas, c'est sans doute que vous faites de l'escalade. Du coup, vous comprenez que ces expressions font partie du vocabulaire de grimpeur. Voici donc pour vous 21 phrases que seuls les grimpeurs utilisent.

1. "Aujourd'hui, on ne se fait que des couennes"

Quel rapport entre les petites falaises et le gras du cochon?

2. "Ok, j'installe une moule"

Cette façon de placer la corde n'a aucun rapport avec la mer mais ça reste poétique.

3. "T'as de la magne?"

Ou de la pof?

4. "T'as assez de mouskifs?"

Parce que mousqueton, c'est trop long.

5. "Il est bien ton baudard"

Très très franchouillard comme expression mais chacun parle de son baudrier comme il veut.

6. "Ok, prends moi bien sec dans cette voie"

Quand le grimpeur a peur, il aime qu'on le prenne sec ;-).

7. "Essaie un peu en lolotte, pour voir si ça passe"

La lolotte ou la grâce du genou rentré.

8. "Arf, t'as boycotté là"

Oui, cette prise était inutile.

9. "Julien, donne du mou!"

Marche aussi avec Arnaud, Pierre ou n'importe quel prénom, en fait.

10. "Regarde à gauche, t'as un gros bac!"

Gros putain de bac, même. Tu peux y mettre tes deux mains.

11. "À la hauteur de ton épaule, il y a un graton"

Malgré ce qu'on pourrait penser, le graton n'a rien à voir avec le fromage râpé.

12. "À côté, tu as une réglette"

Ce truc tout fin peut sauver des vies. Comme le graton.

13. "Fais un pied-main"

Aaaah, le pied-main…

14. "Tu mets ta main en oppo... "

L'opposition est ce qui différencie l'homme du grimpeur.

15. "Là, t'es obligé de passer en adhérence"

Si tu n'adhères pas, la falaise ne voudra pas de toi :-D.

16. "Et tu termines avec une traverse"

De porc? Non, tu fais un latéral quoi.

17. "Je ne tiens plus, je n'ai plus de jus"

Dans les bras. Les grimpeurs ont du jus dans les bras. Oui, oui.

18. "Pffou, ça envoie du gaz"

Un grimpeur n'a pas peur du vide. Par contre, il a des hallus et il voit du gaz.

19. "Pour descendre, je tape un rappel"

Tu peux le faire avec ton phone mais généralement, c'est sur corde.

20. "En rentrant, je vais m'entraîner sur mon pan Güllich"

Pan Güllich = torture = bonheur.

21. "J'adore pratiquer l'art de la varappe"

Cette expression surgit généralement après quelques bières, en hommage à nos illustres prédécesseurs qui ont escaladé le Cervin avec des cordes de chanvres.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?